Publié par : lucien | novembre 27, 2010

Seconde rencontre nationale des AG interpro à Nantes le 27/11

Comme décidé à Tours le 6/11, la seconde rencontre nationale des Ag interpro, intersyndicales élargies, comités et collectifs de lutte, qui animent depuis des semaines la contestation sociale, se tiendra à Nantes samedi 27 novembre. La rencontre se tiendra dans les locaux de Pol’n (Pôle de compétences culturelles et artistiques).

L’accueil se fera à partir de 9h, début des travaux à 10h.

Tout contact : agip44@yahoo.fr, des contacts téléphoniques sont fournis aux villes qui se signalent.

Nous en sommes, à 14h vendredi 26/11 à 26 collectifs qui seront présents, 5 qui ne peuvent pas venir, et en attente pour 10 autres.


Responses

  1. vers la desobeissance europeenne ?

    Les syndicats irlandais appellent à défiler contre l’austérité

    Les syndicats irlandais appellent ce samedi à une grande marche dans les rues de Dublin contre l’austérité et la décision du gouvernement de solliciter l’aide de l’UE et du FMI. Les organisateurs attendent plusieurs dizaines de milliers de personnes.

    Le cortège aura pour destination la Poste centrale, quartier général de l’insurrection irlandaise de 1916 où fut proclamée la république, et symbole de l’indépendance du pays. La dernière grande manifestation depuis la crise de 2008 a eu lieu en début d’année dernière et a rassemblé quelque 100.000 Irlandais.

    Le gouvernement de Brian Cowen a présenté mercredi un plan de réduction des déficits sur quatre ans qui doit se traduire par 15 milliards d’économies. Dublin a parallèlement accepté dimanche dernier le principe d’une aide conjuguée de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) dont les modalités devraient être dévoilées ce week-end.

    ats / 27 novembre 2010 05:56

    http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20101127055635820172019048094_brf005.xml

    La colere risque d’etre rude,debouchera t elle sur un mouvement de desobeissance civile durable et contagieux a toute l’Europe ?

    Les tigres irlandais abandonnent sur place leur moteur

    par Philippe Béchade

    Vendredi 26 Novembre 2010

    …….Il suffirait de peu de chose –comme une pincée d’austérité — pour que la situation bascule comme en Espagne ou en Irlande. Dans ces pays, les parkings des centres commerciaux de taille secondaire sont de plus en plus clairsemés le week-end, tandis que les plus grands malls surnagent à coup d’opérations « super promo » et « prix cassés », sans oublier des attractions parfois dignes des casinos de Las Vegas.

    A Dublin, il existe au moins un parking qui connaît une affluence inhabituelle depuis quelques mois : il s’agit de l’ère de stationnement longue durée de l’aéroport international de la capitale, situé près de la bourgade de Sword.

    Beaucoup de véhicules semblent simplement attendre d’y être intégralement recouverts de poussière, de feuilles mortes et de toiles d’araignée. Et curieusement, les portières de nombreuses grosses berlines allemandes ou d’orgueilleux SUV qui s’enracinent dans le bitume ne sont même pas verrouillées.

    Plus surprenant encore, les clés sont restées sur le contact et la carte grise est posée bien en évidence sur le tableau de bord. Il n’y a plus qu’à prendre place à bord, régler la hauteur du siège conducteur, actionner les essuie-glaces pour retrouver de la visibilité… et écouter ronronner le moteur.

    Mais où sont donc passé les propriétaires ? Le plus souvent au Canada, en Angleterre ou en Australie selon la police et les organismes de crédit qui leur avaient envoyé le dernier « commandement avant saisie du véhicule ».

    L’Irlande a recommencé à subir une vague d’exode sans précédent depuis un siècle. Sans boulot, sans espoir d’en retrouver un avant 2015, sans protection sociale, sans domicile — les huissiers sont submergés de procédures de foreclosure à la demande des banques créancières –, des milliers d’Irlandais quittent le pays avec un aller simple en poche.

    Ils abandonnent le peu de biens matériels qui leur restaient en propre pour fuir des mois de grisaille et des années de surendettement, débouchant sur une infamante faillite civile…….

    http://www.la-chronique-agora.com/articles/20101126-3214.html

    Dimanche soir,lors de l’annonce du plan d’austerité,a la sortie du palais de Dublin,les vehicules gouvernementaux furent chahutés,bien plus que jamais en France..
    (Antenne 2,lundi 13H)

    …..Un syndicat, le TEUU, appelle déjà à la « désobéissance civile »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :