Publié par : lucien | novembre 26, 2010

Motion Emancipation contre la répression

Déposée par la tendance Émancipation aux instances fédérales (CDFN) de la FSU, première fédération de fonctionnaires, le 24 novembre 2010. La motion a obtenu 38 pour, a été rejetée par 50 contre (16 abstentions et 20 refus de vote).

Dans le cadre de la mobilisation contre le projet de loi sur les retraites, des dizaines, centaines de personnes sont victimes de la répression policière. Le Cdfn de la FSU condamne cette répression sous toutes ses formes qui touche particulièrement la jeunesse et considère qu’il y a là autant d’atteintes au droit de manifester, au droit de grève au droit syndical. En conséquence, le Cdfn exige :

  • la libération immédiates et sans conditions de toutes les victimes de cette répression policière emprisonnées et l’annulation de toutes les condamnations prononcées
  • l’arrêt des poursuites et la levée immédiate de toutes les poursuites engagées
  • l’arrêt des opérations policières mettant en cause le droit de grève, le droit de circuler et de manifester librement, de la rétention forcée de personnes participant à ces manifestations ou passant sur les lieux et de toutes mesures à caractère provocateur.

Et parce que cette répression participe de l’ensemble de la politique de ce gouvernement, la FSU exige aussi :

  • l’arrêt des mesures de répression à l’égard des « refuseniks » (ceux qui décident de désobéir, de résister aux lois liberticides : base élèves, SMA…) : levée de toutes les sanctions et des menaces de sanctions envers les personnels ;
  • le retrait de tous les textes mettant en cause le droit de grève, l’arrêt des mesures et tentatives d’intimidations envers les personnels grévistes et des systèmes visant à établir des fichiers de grévistes : abrogation de la loi SMA, retrait du système Mosart…
  • l’abrogation de toutes les lois liberticides qui se sont accumulées au fil des ans (en premier lieu des lois Hortefeux, Bessson, Loppsi…).

Le Cdfn se prononce pour que, sur cette base, s’organise une riposte unitaire et vigoureuse contre la politique de répression du gouvernement Sarkozy.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :