Publié par : Sans Compromis | novembre 12, 2010

Message des étudiants et personnels de Normale sup qui occupent leur école au 45 rue d’Ulm en soutien aux personnels en contrat précaire.

https://docs.google.com/fileview?id=0Byz1HBBjSyvQZWYzYzBmMmMtMWYzNi00OTkyLTg5YjctZmM5Mzg3M2EwMWNi&authkey=CK3UudoL&hl=en

Ils proposent deux rendez-vous importants, lundi prochain, 15 novembre :
15 h : réunion d’information avec le maximum de personnes (personnels, étudiantEs, et professeurEs de tous les établissements universitaires de Paris et d’ailleurs !) ;
17 h : grand rassemblement devant l’ENS. Amenez de quoi manger !

 » Lundi 8, Mardi 9 et Mercredi 10 novembre, la majeure partie des services de l’ENS ont été perturbés : la cantine, les cuisines, la bibliothèque, les ateliers, les bureaux de la direction…

Une partie du personnel (dont les femmes de ménage et les jardiniers) s’est également mise en grève.

Nous avons voulu dénoncer par ces actions les conditions de travail inacceptables d’une grande partie des personnels contractuelLEs de l’ENS : CDD à répétition (souvent pendant plusieurs années), salaires bloqués à 1100€ par mois, absence de promotions, harcèlement moral.

Ces personnes ont expliqué lors de nos réunions qu’elles n’osaient pas se mettre en grève ni se mobiliser pour améliorer leur situation, par peur de représailles ; qui se sont déjà produites en des circonstances similaires.

Nous avons élaboré ensemble une liste de revendications, qui a été portée à la direction (en leur accordant un délai de réflexion d’une semaine) :

la titularisation des personnels précaires – ou au minimum un CDI pour toutes et tous ;
l’augmentation de 300€ des salaires des personnels – afin qu’aucun de leur salaire ne soit inférieur à celui des normaliens ;
l’augmentation des effectifs pour mettre fin à la surcharge de travail ;
la facilitation de l’accès au logement ;
la cessation immédiate de toutes les violences physiques et morales exercées par leur hiérachie ;

Jusqu’à présent, trois réponses nous ont été données :

« l’impossibilité » de satisfaire nos revendications, en particulier sur les contrats précaires
la création d’une « commission de réflexion » pour améliorer les conditions des contractuels (qui devait se réunir le 23 novembre, finalement avancée au 16)
la création d’un poste en cuisine (il s’agira bien sûr d’un nouveau contrat précaire)

Elles ont été jugées insuffisantes par les Assemblées Générales qui ont suivi les différentes rencontres avec l’administration.

Nous insistons sur le fait que la direction refuse catégoriquement de remettre en question les contrats précaires, et assume leur existence, en se réclamant de la réglementation sur le sujet.

Nous ne nous laisserons pas décourager, malgré les pressions de la direction, les menaces nominatives et la présence de policiers en civil dans l’École. (sans parler de la « tactique » plutôt étrange de la direction qui a décidé, le 9, de bloquer elle-même certains lieux de l’École : Cour aux Ernests, Salle informatique, Service courrier et… bibliothèques)

La direction ne nous a pas laissé le choix ; le blocage s’est avéré être la seule solution pour faire entendre ces revendications et pour que les personnels puissent s’exprimer sans subir des pressions individuelles.

AFIN QUE CES SITUATIONS INACCEPTABLES SOIENT CONNUES PAR TOUS ET TOUTES, NOUS VOUS CONVIONS LUNDI PROCHAIN (15 NOVEMBRE), À UNE RÉUNION D’INFORMATION AVEC LES PERSONNELS, À 15H, EN SALLE DUSSANE

Cessons d’accepter les drames qui se jouent ici quotidiennement !

LE COMITÉ DE MOBILISATION

 

Quelques liens et informations complémentaires, à toutes fins utiles :

un article publié sur « Rue89 » sur la situation à l’ENS :

http://www.rue89.com/2010/11/09/des-etudiants-bloquent-normale-sup-pour-defendre-les-salaries-en-cdd-175168

le journal « Le Parisien » nous a également consacré un article en page 4 de son édition du 9, intitulé «En CDD depuis 10 ans à Normale Sup’»

nous faisons actuellement circuler une pétition de soutien à nos revendications dans l’École, qui compte déjà plus de 300 signatures. »

un article publié dans l’Humanité.

http://humanite.fr/09_11_2010-pas-de-retour-à-la-normale-rue-d’ulm-457494


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :