Publié par : Sans Compromis | novembre 8, 2010

Le point sur les nouvelles actions contre la réforme des retraites

Publié à 10 h – Mis à jour à 15 h 05 –  Depuis ce matin, plusieurs actions de protestation contre la réforme des retraites sont en cours dans différentes villes du Languedoc-Roussillon.


Port-la-Nouvelle : Plusieurs dizaines de militants FO ont participé ce matin au blocage du dépôt pétrolier de Port-la-Nouvelle. Une action à la portée symbolique, puisque les gendarmes sont intervenus à plusieurs reprises pour évacuer en douceur les manifestants et permettre les arrivées et départs de camions du site audois. Peu avant midi, les manifestants avaient quitté les lieux.
Narbonne : Une centaine de lycéens et d’employés du privé ont bloqué ce matin les voies SNCF, en gare de Narbonne, entraînant ainsi une paralysie du trafic. Le blocus a été levé en début d’après-midi. Plusieurs centaines de voyageurs du train 4754 Marseille-Bordeaux ont passé la moitié de la journée en gare de Narbonne. Des plateaux repas leur ont été distribués.

Montpellier : Cinq personnes ont été interpellées, aujourd’hui en milieu de matinée lors d’une manifestation organisée devant l’agence Pôle Emploi de l’avenue de Toulouse à Montpellier. L’intervention des policiers de la bac est intervenue en fin de manifestation alors que les personnes présentes devant l’agence avaient, semble-t-il, l’intention de barrer l’avenue avec des containers à poubelles.

Autoroute A9 près de Nîmes : Plusieurs centaines de manifestants ont organisé ce matin une opération escargot sur l’autoroute A9 au départ de Nîmes vers le péage de Gallargues (Gard), où les barrières ont été momentanément levées. Selon la CGT, des cheminots, des salariés de l’Education nationale ou du secteur de l’énergie notamment ont participé à cette action qui a pris fin sans incident peu après 11 h, selon les Autoroutes du sud de la France (ASF).

Nîmes : Le lycée nîmois du centre-ville, Daudet, est toujours bloqué par une quarantaine d’élèves. Ils ne laissent passer que les étudiants en classe prépa, sur présentation de leur carte d’étudiants, et les enseignants. Ce matin, comme hier, des parents d’élèves opposés au blocus, sont venus très tôt, à 7h30, pour tenter de laisser passer les élèves désirant suivre les cours.

L’atmosphère est assez tendue entre les pros et les anti-blocus. L’inspection académique a déployé les agents de l’équipe mobile de sécurité sur place pour sécuriser les lieux.

Ailleurs, la situation est presque redevenue normale et les cours ont repris. Des blocus persistent néanmoins dans le calme à Philippe-Lamour et Hemingway.

Alès : Délogés ce matin par les CRS de leur blocus devant le lycée Jean-Baptiste-Dumas, quelques centaines d’élèves sont allés rejoindre les cheminots en gare d’Alès, avec lesquels ils ont empêché deux trains d’entrer et un de partir. Après s’être regroupés

Lunel : A 6 heures ce matin, une cinquantaine de manifestants, (enseignants, cheminots, territoriaux…), menés par des représentants de l’intersyndicale départementale, ont bloqué la grille de la plateforme de distribution ED à Boisseron.

Le dépôt Nicollin de Gallargues-Le Montueux a bien reconduit son mouvement de grève à la majorité, ce matin. Mais le blocus du site a par contre été levé. Une dizaine d’éboueurs non grévistes ont a pu sortir travailler avec les bennes. Un début de ramassage est ainsi amorcé depuis ce matin dans le Pays de Lunel. Mais il ne devrait être que partiel, compte tenu d’une accumulation de poubelles durant quatre jours et du faible nombre de camions en service.

Le blocus des établissements Louis-Feuillade et Victor-Hugo a de nouveau été mis en place, très tôt ce matin, à Lunel. Si la direction des établissements a fait en sorte d’ouvrir un passage pour les lycéens qui souhaitent aller en cours, plusieurs centaines d’élèves ont décidé de partir manifester. Les deux établissements sont ainsi en train de se rejoindre pour ne faire qu’un seul cortège.

Sète et alentours : Les éboueurs de Sète, Balaruc-le-Vieux, et Marseillan sont en grève depuis hier. Ce matin, les rues de Sète accueillent les sacs poubelles et les cartons. Les containers débordent déjà. Une assemblée générale doit avoir lieu vendredi matin pour décider de la suite du mouvement.

Plusieurs dizaines de lycéens bloquent les ponts de Sète en ce moment. Ils ont été délogés du Pont de la savonnerie, en plein coeur de ville par les policiers et se dirigent actuellement vers le pont de la gare.

Frontignan : Après quelques heures de blocus, le dépôt pétrolier de Frontignan est de nouveau accessible pour les camions venus se ravitailler. Une centaine de manifestants avaient pris place devant les grilles dès ce matin. Ils ont quitté les lieux sans incidents.

Mèze : Le groupe de Mézois qui envisageait de bloquer un ou deux rond-points à Mèze (lire Midi Libre du jour) ce soir à partir de 18h pour manifester contre la réforme des retraites, a décidé d’annuler cette initiative. Un des protagonistes aurait été contacté par un officier de gendarmerie qui l’aurait dissuadé de mener cette opération jugée illégale par les autorités.

P.-O. : Selon le Centre national d’informations routières (Cnir), à Canohes, « en raison d’un barrage fixe, la nationale N1009 est coupée à tous les véhicules ».

Au plan national : Le Sénat a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un amendement à la réforme des retraites déposé par des sénateurs de la majorité qui pourrait ouvrir la voie à un nouveau débat après l’élection présidentielle de 2012. Cet amendement, présenté par le rapporteur de la commission des Affaires sociales, Dominique Leclerc (UMP), par le groupe de l’Union centriste (UC) et Gérard Longuet, président du groupe UMP, a été approuvé par 198 voix contre 140.

Il prévoit, à compter du premier semestre 2013, l’organisation d’une « réflexion nationale » sur « les objectifs et les caractéristiques d’une réforme systèmique de la prise en charge collective du risque viellesse ». Parmi les thèmes de réflexion prévus figurent entre autres les conditions de mise en place d’un « régime de retraite universel par points ou en comptes notionnels, dans le respect du principe de répartition ».

http://www.midilibre.com/articles/2010/10/21/A-LA-UNE-Le-depot-de-Frontignan-a-nouveau-bloque-1427506.php5


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :