Publié par : admin | octobre 30, 2010

Blocus d’une énorme plateforme logistique à Dourges

À partir de 4 heures du matin le vendredi 29 octobre, près de 150 militants de l’AG du bassin minier de Lens-Liévin-Hénin-Carvin sont parvenus à bloquer Delta 3, l’une des principales plateformes logistiques de l’Union Européenne. Ce gigantesque site, créé en 2000 au bord de l’autoroute A1, couvre 300 hectares dont 33 hectares d’entrepôts, et abrite plus d’un millier d’emplois. Terminal de transport multimodal autoroute-voie ferrée-canal, Delta 3 est alimentée par un échangeur autoroutier exclusivement dédié à la plateforme, un quai fluvial de 500 mètres en bord de canal et deux raccordements ferroviaires.

La difficulté de l’organisation de l’opération venait non seulement de l’énormité du site, mais aussi du risque de provoquer une catastrophe sur l’autoroute. Mais depuis le spectaculaire blocage de la Française de mécanique du lundi 25, l’AG du bassin minier se savait prête à tenter l’opération qui, parfaitement conçue, s’est achevée peu après 9 heures et l’arrivée des CRS. Plus de 60 camions étaient bloqués sur les bretelles d’accès, environ 200 poids lourds en partance restant coincés sur la plateforme.

La veille du blocage, l’AG avait utilisé la manifestation de Lens pour recruter de nouveaux combattants. Partis en tête de cortège, les militants avaient organisé une prise de parole devant l’hôtel de ville, donnant rendez-vous en fin de parcours aux manifestants qui, ayant compris que le blocus des flux économiques pouvait seul permettre le retrait définitif de la réforme des retraites, souhaitaient rejoindre les équipes de bloqueurs.

L’AG se réunit tous les jours du lundi au vendredi, bloque des camions 6 jours par semaine depuis le 14 octobre, et a distribué dans l’agglomération lensoise près de 20’000 tracts pour le retrait total de la réforme et invitation à la rejoindre. L’objectif posé par l’AG du 30 octobre est de parvenir à réaliser simultanément deux opérations d’une envergure comparable aux blocages de la Française de mécanique et de la plateforme Delta 3, éventuellement en dehors du bassin minier. Son exemple commence à être suivi dans d’autres agglomérations du Pas-de-Calais, à Arras avec la participation des militants de l’AG, St Omer, Béthune et surtout Boulogne.

AG interpro du bassin minier, 30 octobre 2010


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :