Publié par : Sans Compromis | octobre 27, 2010

Blocage des camions à la frontière : les syndicats sambriens restent mobilisés

|  ON EN PARLE |

Après le blocage des accès à Auchan, la semaine dernière, les manifestants de l’intersyndicale sambrienne ont empêché les camions de passer la frontière dans les deux sens, hier matin à Bettignies. Les actions « coup de poing » ne s’arrêtent pas, malgré les vacances…

Ils étaient moitié moins nombreux, et sans les lycéens, mais ça ne les a pas empêchés de bloquer la frontière avec la Belgique. Hier matin, une quarantaine de syndicalistes (CGT, Solidaires, FO) et de militants politiques et altermondialistes (NPA et Attac) ont coupé la frontière dans les deux sens de circulation, à Bettignies. Une heure durant, de 10 h 20 à 11 h 20, ils ont laissé passer les voitures, pas les camions.

De Maubeuge à Bettignies, la circulation était déjà difficile, à cause du chantier de la route de Mons. Avec le cortège des voitures de syndicalistes, tous drapeaux dehors, puis le blocage, l’axe s’est retrouvé paralysé quelques minutes, avant que les gendarmes ne mettent des déviations en place.

Côté belge, les camions ont purement et simplement fait demi-tour. Côté français, les poids-lourds prenaient la direction de Gognies-Chaussée ou rebroussaient chemin. Une belle pagaille.

Au début, certains chauffeurs l’ont eue mauvaise. Un des responsables du chantier de la route de Mons a même laissé éclater sa colère face aux syndicalistes, furieux que les travaux soient arrêtés. « Vous êtes au chaud dans des bureaux ! », a-t-il crié aux manifestants. « J’travaille chez Renault, lui a répondu un syndicaliste. Viens travailler à la chaîne, tu verras !

 » André Chandelier, de l’Union locale CGT, sait bien que le mouvement national traverse une période critique. « Mais ici on est toujours là », dit-il, crâne. À moins d’un appel national à mettre fin à la mobilisation, les actions « coups de poing » et les défilés ne devraient pas s’arrêter tout de suite, en Sambre. Jeudi, un cortège défilera à Maubeuge (lire ci-contre), peut-être avec la présence des lycéens, malgré les vacances scolaires. Et André Chandelier garde quelques idées sous son chapeau pour d’autres opérations surprise.

PAR VINCENT TRIPIANA pour La Voix du Nord

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Secteur_Maubeuge/2010/10/27/article_blocage-des-camions-a-la-frontiere-les-s.shtml

vtripiana@lavoixdunord


Responses

  1. […] Blocage des camions à la frontière : les syndicats sambriens restent mobilisés […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :