Publié par : Sans Compromis | octobre 26, 2010

Nouvelle action hier, avec des agents territoriaux qui se font entendre… Aucune poubelle n’a été ramassée dans l’agglo !

«Il faut donner quelques heures de son temps aujourd’hui pour gagner quelques années de retraite demain ! »

Le ton est donné. L’intersyndicale et l’interprofessionnelle châlonnaises l’avaient promis, des actions multiples et variées sont programmées cette semaine encore, et en particulier des blocus.

Aussi, hier matin, cette nouvelle semaine « revendicative » a débuté dès 5 heures du matin avec un blocage (reconductible) des services techniques municipaux.
Et à 5 h 45, alors que les premiers camions de ramassage des ordures ménagères devaient quitter le dépôt de l’avenue Patton : aucun gros cube n’a pu sortir.

Ce qui n’a pas gêné les rippeurs en grève pour nombre d’entre eux. « Aucun camion ne sort, il en est de même de tous les véhicules sérigraphiés Ville ou Communauté d’agglo », insistent les agents territoriaux mobilisés. Ils doivent se réunir aujourd’hui en assemblée générale dès 11 heures, à la direction du patrimoine, toujours avenue Patton, afin d’inscrire leurs actions dans la continuité. Les syndicats ne lâchent pas, ne s’essoufflent pas, c’est tout le contraire.
« Pas pour embêter la population »
« Il est toujours temps de faire reculer cette réforme. Nous ne souhaitons pas embêter la population de l’agglo que nous invitons d’ailleurs à venir nous rejoindre sur le piquet de grève, mais aujourd’hui c’est le seul moyen de nous faire entendre », explique Nathalie Mayance, secrétaire générale du syndicat CGT des agents territoriaux de la Ville et de la communauté d’agglomération châlonnaise (Cac).
Les retraités ne sont pas en reste puisqu’hier, plusieurs sont venus de longues heures participer au mouvement, il en est de même d’Atsem (Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) pourtant en vacances, et qui mobilisées et remontées, n’acceptent pas de travailler au minimum deux ans de plus et de cotiser 3 % supplémentaires.
Toute la journée, le feu de palettes a crépité, une épaisse fumée noire s’est dégagée dans le ciel châlonnais, alors qu’un vieux canapé baladé depuis plusieurs jours débutait une nouvelle vie sur les différents blocages.
Hyperstructurée, l’intersyndicale a même organisé un barbecue hier vers 13 heures. « Nous ne lâchons pas ! » C’est le mot d’ordre.
Au cœur même du groupe des agents territoriaux, les conversations s’animent, car outre la réforme des retraites, ils mettent en avant leurs propres revendications : manque d’effectifs dans les services, taux de promotion interne ridiculement bas freinant les déroulements de carrière, mal vivre grandissant lié aux conditions de travail ou à la pression de petits chefs… Hier à 21 heures, l’intersyndicale se réunissait (comme elle le fait au quotidien) afin d’organiser d’autres mouvements et blocages tout au long de la semaine. Une fin octobre brûlante…

David ZANGA pour L’Ardennais

http://www.lunion.presse.fr/article/social/nouvelle-action-hier-avec-des-agents-territoriaux-qui-se-font-entendre%E2%80%A6-aucune-poubel


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :