Publié par : xxx | octobre 26, 2010

Les éboueurs parisiens restent mobilisés

Les Echos, 26 octobre :

La collecte des ordures ménagères demeure perturbée à Paris où 10 à 15 % des 7.000 éboueurs municipaux qui y sont affectés aux côtés de salariés d’entreprises privées sont en grève pour protester contre la réforme des retraites. Quelques dizaines de grévistes ont décidé mardi après-midi en assemblée générale de maintenir jusqu’à vendredi le blocage, commencé le 19 octobre, des accès au centre d’incinération d’Ivry-sur-Seine.

Faute d’aliment, cette usine exploitée par le syndicat intercommunal Syctom est à l’arrêt depuis vendredi dernier. Les 300 bennes, ou 2.400 tonnes d’ordures ménagères, qu’elle reçoit normalement tous les jours sont dirigées sur les deux autres usines du Syctom (Issy-les-Moulineaux et Saint-Ouen) ainsi que sur d’autres installations de la région parisienne mais une bonne part des déchets, 1.700 tonnes par jour, doit être purement et simplement portée en décharge. Les volumes en cause ne permettent pas d’envisager leur traitement ultérieur. (…)

De leur côté, les éboueurs de Marseille ont repris le travail comme prévu mais l’élimination des quelque 10.000 tonnes d’ordures accumulées depuis le 11 octobre prendra une dizaine de jours. La collecte a aussi redémarré à Nantes, Pau et Agen. En revanche la grève se poursuit à Toulouse, Belfort, Brest, Fos-sur-Mer, Morlaix, Saint-Etienne, Toulon ainsi que dans certains syndicats intercommunaux de l’Ariège et du Gard.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :