Publié par : xxx | octobre 24, 2010

Paris 21 octobre : Violences policières à Denfert

Paris, 21 octobre : Quelques photos de la violence policière à Denfert ; le seul tort de ce copain apparemment est d’avoir refusé qu’un GM le tienne par le bras, ils l’ont sorti du cortège et là les coups ont commencé à pleuvoir.

De l’autre coté encerclés dans une nasse policière les camarades ne pouvaient qu’assister impuissant a la scène , ce camarade faisait parti  d’un groupe de manifestants qui a été repoussé vers la gare de RER de Denfert.

A l’autre bout de la place la police triait les camarades comme du bétail, les plus âgés d’un coté qu’ils libéraient au compte goutte , les séparant des plus jeunes qu’ils emmenaient au fur a mesure dans leurs cars.  Une intervention faite avec « la force publique nécessaire et proportionnée » bavassait un « journaliste » collabo de France télévisions dans son micro à coté ;  il s’est fait d’ailleurs vertement sifflé et est parti sans demander son reste A noter que nous n’avons bien sûr pas vu l’ombre d’un seul mouvement de solidarité de la part des membres des S.O de la CGT et encore moins de la Fidl, de l’Unef et de l’Unl ces «syndicats de gauche » pourtant présents en nombre sur la place, quand ce copain se faisait tabasser par terre, encore moins quand des lycéens de l’autre coté de la place étaient bousculés a coup de boucliers.

Il est vrai que pour ce genre de personnages senser « protéger » les manifestants (surement pas de la violence policiére en tout cas) il est plus facile de jouer les gros bras et de taper sur des sans papiers ou des supposés « casseurs » que de s’interposer quand les milices du capital frappent des manifestants pacifistes, car il n’y avait pas l’ombre ni la moindre once d’agressivité chez ceux et celles-ci , le seul crime de tout les gens présents c’était juste se rendre devant le sénat cette antichambre du mépris du peuple institutionnel. Voila le « droit de manifester » dans la très « démocratique république française ».

Et que les médias ne viennent pas nous dire qu’il n’y a « pas eut de violence policière aujourd’hui a denfert » parce que pas mal de camarades ont filmé cette scène avec leurs portables et que les vidéos sont déjà sur le net.

Quelques précaires et jeunes lycéen-nes présent-es sur place


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :