Publié par : Sans Compromis | octobre 24, 2010

Essence. La situation pourrait se dégrader lundi

Une nouvelle dégradation ponctuelle est attendue lundi dans les stations-service françaises, du fait de l’approvisionnement ralenti dimanche par le repos obligatoire des chauffeurs de camions-citerne. C’est ce que vient d’affirmer à l’AFP l’Union française des industries pétrolières (UFIP).

La pénurie de carburants continue de se faire sentir ce dimanche dans l’Ouest et l’Ile-de-France.

«La situation est toujours un peu la même qu’hier. En Ile-de France, on avait 35% de stations à sec ou en manque d’au moins un produit, et dans l’Ouest, un petit tiers environ des stations qui posent de réelles difficultés», a indiqué une porte-parole du ministère.

Sept départements (Eure, Calvados, Loire-Atlantique, Indre-et-Loire, Val-de-Marne, Oise, Allier) étaient toujours à court de carburant, «même si la situation est un peu meilleure» dans l’Oise, a-t-elle ajouté. La veille le ministre de l’Energie Jean-Louis Borloo avait fait état d’à « peu près une pompe sur deux d’approvisionnées » dans ces départements.

La situation est en effet très différente dans l’Ouest, selon les départements et même à l’intérieur des départements. Le Calvados semble le plus touché par les pénuries: l’essence est rare à Caen, plusieurs stations sont fermées à Bayeux, par exemple tandis qu’il est quasiment impossible de trouver une goutte d’essence à Vire.

Dans l’Orne, deux stations sont ouvertes à Flers et Argentan tandis qu’à Alençon, il est recommandé de se ravitailler sur l’autoroute.

Si le Finistère semble à peu près épargné par le manque de carburant, la situation est en revanche plus tendue dans les Côtes d’Armor et surtout l’Ille et Vilaine.

Dans les Pays de la Loire, s’il était possible de se ravitailler dans les stations ouvertes, à peu près partout les pompes en libre service 24/24 ont été fermées ce dimanche, pour éviter le stockage dans des bidons par les automobilistes. Plusieurs stations ont également décidé de limiter les achats de carburant à 25 ou 30€.

Pas de gros problèmes d’approvisionnement en Vendée; les difficultés se concentrent en revanche sur la Loire Atlantique.

Pour plus d’informations, reportez vous à la carte mise à jour par les rédactions d’Ouest-France

« Dans les zones Est, Sud-ouest, Nord et Sud, environ 10 et 15% des pompes sont à sec« , a encore indiqué la porte-parole.

Quant aux autoroutes, « sur les 336 qui dépendent du grand réseau, il y a en avait cinq fermées et une dizaine en difficultés samedi », a-t-elle rappelé.

M. Borloo avait samedi appelé à la reprise du travail dans les 12 raffineries toujours à l’arrêt, affirmant que le pays était « passé à côté d’une crise d’une extrême gravité ».

Selon les sites internet sur le prix des carburants, devenus le point de ralliement des automobilistes à la recherche de stations ouvertes ces derniers jours, un peu plus d’un tiers des stations étaient encore à court de carburant.

Le site Zagaz faisait état de 32% des stations encore en pénurie dimanche d’un ou plusieurs carburants, dont 66% dans la région centre et 54% en Ile-de-France.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Essence.-La-situation-pourrait-se-degrader-lundi_39382-1562786_actu.Htm


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :