Publié par : xxx | octobre 21, 2010

Quelques infos sur les mobilisations

AFP, 21 octobre :

Raffineries, routes, lycées, services publics : voici un point de la situation jeudi sur les grèves et autres actions contre le projet de réforme des retraites.

RAFFINERIES ET DÉPÔTS :
Les 12 raffineries de métropole étaient toujours bloquées. Les accès à celle de Total à Grandpuits (Seine-et-Marne) étaient encore impossibles, malgré la réquisition du personnel.

Entre 3.000 et 4.000 stations-service françaises encore en attente d’approvisionnement, d’importantes difficultés persistant notamment en région parisienne, selon le gouvernement, qui ne comptait jeudi matin « plus que 14 dépôts » de carburants bloqués sur les 219 que compte la France.

De nouveaux dépôts ont été bloqués jeudi matin : ceux de Vovray (Haute-Savoie), Brest (ensuite débloqué).

GAZ ET ÉLECTRICITÉ :
Les deux principaux terminaux méthaniers, Fos-Tonkin (Bouches-du-Rhône) et Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), étaient encore arrêtés, le troisième fonctionnant à « débit minimum ». Environ 300 personnes ont bloqué l’usine hydro-électrique EDF d’Ottmarsheim (Haut-Rhin) et l’écluse sur le canal Rhin-Rhône à proximité.

TRANSPORTS :
SNCF : « Amélioration » du trafic, selon la SNCF, avec 3 TGV sur 4 en moyenne au départ ou à l’arrivée à Paris. Entre 13,3 % de grévistes (direction) et 24,6 % (CGT).

La SNCF a signalé « des actions de blocage des circulations » en Ile-de-France, et dans « plusieurs régions et villes, dont Chartres, Metz et Dunkerque ». Des manifestants ont aussi envahi les voies à Poitiers, Sète (Hérault), Alès (Gard), Narbonne (Aude), Angoulême.

Transports urbains : des dépôts de bus ont été bloqués à Poitiers, Niort, Limoges, Tours. Les conducteurs de bus de Rennes ont reconduit la grève.

Plusieurs barrages fixes ou filtrants ont été organisés près du Havre et de Rouen. À Strasbourg, une opération escargot a été menée sur l’autoroute A35 entre l’aéroport d’Entzheim et Strasbourg.

À Limoges, des manifestants ont bloqué les trois ponts enjambant la Vienne, et à Lille, des militants ont installé un barrage filtrant au port fluvial.

À Toulon, d’autres ont bloqué partiellement les accès de l’arsenal.

L’accès à l’aéroport de Marseille-Provence, a été bloqué plusieurs heures jeudi matin.

PORTS :
Environ 60 navires sont en attente dans la rade de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et 25 dans celle de Marseille, selon les autorités portuaires.

ÉDUCATION :
Entre 312 (ministère de l’Éducation nationale) et 1.300 (syndicats lycéens) lycées étaient « perturbés ». Des manifestations ont lieu dans plusieurs villes.

Entre sept (ministère) et onze universités (Unef) étaient perturbées ou bloquées jeudi matin et quatre ou cinq fermées administrativement.

FONCTION PUBLIQUE :
La grève se poursuivait dans plusieurs services des collectivités territoriales (crèches, cantines, ramassage d’ordures) : à Toulouse, les éboueurs bloquaient les dépôts. Ils sont aussi en grève à Nantes, Montpellier, Agen.

Les agents du centre hospitalier psychiatrique d’Agen ont voté la grève reconductible.

INDUSTRIES ET COMMERCES :
Près de Bordeaux, des manifestants ont bloqué la plate-forme logistique de Carbon-Blanc qui approvisionne les supermarchés Auchan du sud-ouest, et au Luc (Var), d’autres paralysaient une centrale d’achats qui alimente de grandes enseignes de la région Paca. Une plate-forme de transport et de logistique a également été bloquée près de Lille, ainsi que la principale zone industrielle d’Amiens.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :