Publié par : xxx | octobre 21, 2010

Nouvelle manifestation massive à Toulouse

Libé Toulouse, 22 octobre :

«Le mouvement est de plus en plus déterminé. Il s’installe dans la durée». Des organisations syndicales aux rangs lycéens, c’est le constat unanime ce jeudi 21 octobre dans ce nouveau défilé contre la réforme des retraites. Entre deux manifestations nationales et comme jeudi de la semaine dernière, Toulouse y est encore allé de sa manifestation départementale.

Ce coup-ci, ils étaient 35.000 selon les organisateurs et 8000 dont un tiers de lycéens selon la police, à arpenter les boulevards de la place Saint Cyprien. Pour certains, la matinée a d’ailleurs commencé par le blocage de la cité administrative.

«Chaque jour la détermination à faire fléchir le gouvernement monte d’un cran», commente Bernard Dedeban. Le secrétaire départemental de la FSU en veut pour preuve «la multiplication des blocages dans tous les secteurs de la ville». Hier mercredi, celui de l’aéroport de Blagnac a mobilisé plus d’un millier de manifestants. «On n’avait jamais vu ça pour une action hors de Toulouse», dit-il.

«L’exaspération est de plus en plus forte», ajoute Gisèle Vidallet, secrétaire départementale CGT. Á l’augmentation des actions et du nombre de manifestants, la syndicaliste ajoute celle des participants aux AG interprofessionnelles. «Les gens, explique-t-elle, ont besoin d’échanger: c’est positif».

Après 10 journées de grève, les cheminots de la gare Matabiau estiment pour leur part «être trop engagés pour s’arrêter en chemin». «On ira jusqu’au bout. On ne peut plus reculer», prévient Julien Lassalle, délégué Sud Rail.

«Partager les richesses sinon on se servira»: c’est l’un des slogans repris par les lycéens. Venus d’une dizaine de lycées où «la détermination ne faiblit pas», selon Audrey, 17 ans, porte parole du comité de lutte du lycée des Arènes qui note encore que les lycéens «sont de plus en plus nombreux à participer aux actions et aux AG interprofessionnelles».

12h, la manifestation se disperse dans le calme sur les allées Jean Jaurès et sous haute surveillance policière: une centaine de manifestants stationnent aux abords de la place Wilson avant de finir par se disperser.

La prochaine manifestation est fixée au mardi 26 octobre à 10h place Saint Cyprien.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :