Publié par : xxx | octobre 21, 2010

Eboueurs en grève à Nantes et Angers

France 3 Pays de la Loire, 21 octobre :

Les éboueurs d’Angers sont en grève depuis huit jours, ceux de Nantes en sont au 4ème jour de leur mouvement.

La mairie socialiste d’Angers a fait appel mercredi, en accord avec les syndicats, au service « Espaces verts » de la ville pour dégager les déchets qui s’amoncellent depuis huit jours dans les rues en raison d’une grève des services techniques.

Des salariés des services techniques de la ville et de l’agglomération d’Angers, en grève depuis huit jours contre la réforme des retraites, ont reconduit à l’unanimité mercredi et jusqu’à dimanche le blocus d’un centre technique municipal d’où ne peuvent sortir les camions de collecte des ordures ménagères, a indiqué mercredi la CFDT.

Dans certaines rues d’Angers des amoncellements de déchets ont commencé à se former tout comme devant les portes des sept déchetteries de l’agglomération, également en grève, a constaté un correspondant de l’AFP.

Les déchets ramassés par les Espaces Verts seront transportés dans un endroit tenu secret en attendant leur retraitement.

« Nous n’avons pas du tout l’intention de faire obstruction au droit de grève, mais dans le même temps, nous avons une obligation de sécurité sanitaire. Je crois représentants syndicaux l’ont bien compris », explique Jean-Claude Bachelot, l’adjoint au maire d’Angers, en charge des ressources humaines.

Dans le même temps, la ville a décidé de confier temporairement à un sous-traitant

privé le nettoyage de ses marchés, comme ce matin dans les quartiers Monplaisir et Lafayette.

« Que des solutions homéopathiques soient trouvées pour faire face aux risques d’insalubrité, nous n’y sommes pas opposés. Mais il est hors de question qu’une benne quitte le centre technique », a répété de son côté Emmanuel Olivier, l’un des représentants CFDT des grévistes.

Au quatrième jour de grève des services de propreté de Nantes contre la réforme des retraites, les déchets débordent des poubelles et jonchent trottoirs et pelouses, a constaté jeudi l’AFP.

Le dépôt des camions de ramassage des ordures près de l’université de Nantes était toujours bloqué jeudi matin par des grévistes qui font brûler des feux de palettes. Le trafic du tramway passant à proximité est perturbé.

La grève des éboueurs a été votée pour la première fois à Nantes lundi matin, elle est depuis reconduite chaque jour lors d’un vote en assemblée générale.

Parallèlement à Nantes, dans les crèches, cantines scolaires, piscines, la grève des services des collectivités locales pour dénoncer la réforme des retraites continue.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :