Publié par : xxx | octobre 21, 2010

Armatis débraye une heure chaque jour

Nord Littoral, 21 octobre :

Depuis mardi, l’intersyndicale CFTC-CGT-FO-Sud (et Unsa Boulogne) a décidé d’un débrayage quotidien d’une heure entre 16 heures et 17 heures pour protester contre la réforme des retraites que souhaite mettre en oeuvre le gouvernement.

« Ce n’est un secret pour personne que nous n’avons pas de gros salaires, explique Stéphanie Lect (déléguée syndicale CGT). Nous ne pouvons pas nous permettre d’accumuler les jours de grève. Pour certains d’entre nous soixante euros c’est beaucoup. »Une quarantaine de salariés d’Armatis Calais ont ainsi quitté leur plateforme de travail hier après-midi pour se réunir sur le parking de l’entreprise.

Une vingtaine de cheminots CGT les avait rejoints : « Notre objectif est de montrer qu’il n’y a pas que les cheminots ou les employés des raffineries qui sont en grève. De nombreuses entreprises privées manifestent aussi leur mécontentement. » C’est ainsi que les cheminots étaient à Armatis hier après-midi et à Draka hier midi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :