Publié par : xxx | octobre 19, 2010

CRS contre dockers, le port du Havre paralysé demain

Le Post, 19 octobre :

60 000 manifestant-e-s étaient dans les rues du Havre ce matin. La provocation des CRS contre les dockers et les ouvriers du port radicalise les adversaires de la réforme des retraites. Le port du Havre et l’entrée de la ville seront bloquées demain.

Une très très belle manifestation a animé les rues du Havre aujourd’hui. Aux maintenant habituelles banderoles de Total, d’Aircelle, de Renault, de Sidel, de Fouré Lagadec, de Dresser, des enseignants, des territoriaux, des hospitaliers, des douaniers, des lycéens… se sont jointes de petites nouvelles. Parmi elles, celle d’Auchan fut saluée.

Dans la queue de l’énorme défilé, cris, détonations et nuages lacrymogènes remplaçaient les trompettes, les tambours et les sonos de la tête. Après les provocations d’usage, les CRS ont gratuitement attaqué les dockers et les ouvriers du port qui étaient encore près de l’hôtel de ville… alors que les premiers groupes de manifestants repassaient par là pour se diriger vers la plage, le terminus du défilé. Bilan un blessé. Un ouvrier d’Aircelle qui a été brûlé aux jambes. « Ça canardait partout avec de curieux explosifs qui se dispersaient en l’air et avec des lacrymos, raconte un manifestant. Il y avait des enfants sur place. Nous avons dû mettre à l’abri un landau. On ne se laissera pas faire ! »

Pour les syndicats, la provocation policière est inacceptable. La réponse ne s’est pas faite attendre. Avant la dispersion, le porte-parole du Port autonome a annoncé le blocage du port havrais pour demain. « Sarko démission ! Grève générale ! » a répondu la foule. L’intersyndicale ainsi que les élus communistes et républicains de l’agglomération ont publié des protestations.

Le mercure monte d’un cran dans le thermomètre des mobilisations. Loin de s’essouffler, le mouvement s’amplifie. Pour preuve, demain il sera très difficile d’accéder au Havre. Dès l’aube, un barrage va s’installer devant l’usine Dresser. Les grévistes d’Aircelle maintiennent le blocage du pont VIII à Gonfreville l’Orcher. Le rond-point Total, situé près de la raffinerie de Normandie-Total, sera également totalement bouché. D’autres actions surprises sont attendues dans la zone industrielle.

Les grévistes des entreprises concernées seront soutenus par tous les secteurs du privé comme du public… mais aussi chômeurs et retraités renforceront les barrages. Vous êtes les bienvenu-e-s. Il n’est pas interdit d’apporter des boissons chaudes et à manger.

Voilà où nous en sommes. N’en déplaise aux ministres, il n’y a plus d’essence nulle part. « Sarkozy en vélo ! » ironisaient les manifestants. Nous avons les moyens de bloquer l’économie et de plomber leurs profits parce que c’est nous qui produisons les richesses qui les engraissent. Parce que nous sommes la majorité, nous pouvons aussi mettre tout ce beau monde à la porte. Qu’on apporte du goudron et des plumes !

Plus de précisions sur les luttes dans l’agglomération havraises sur le journal Havre de Grève.

PS : Pour ne pas faciliter le travail de la police, vous ne trouverez pas ici de photos du face à face avec les CRS…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :