Publié par : shifou | octobre 14, 2010

Grèves dans les ports français : tous les trafics touchés

Dès le 11 octobre 2010, la Fédération nationale des Ports et Docks CGT a suivi le mot d’ordre lancé au plan national par l’intersyndicale et invitant à un mouvement de grève contre le projet de réforme des retraites, reconductible à partir du 12 octobre. Le 13 octobre, une réunion de négociation sur le dispositif de cessation anticipée d’activité devait se tenir.

Le travail dans les ports s’est donc affaibli encore alors que ceux-ci subissent déjà depuis le début 2010 la suppression des heures supplémentaires et des shifts exceptionnels, l’arrêt d’une heure de travail par salarié depuis le 5 juillet, le travail dans le strict respect de la sécurité depuis le 15 septembre et la fermeture des ports les samedi et dimanche depuis le 1er octobre. Des mouvements motivés par des revendications à propos de la réforme portuaire.


Pénurie d’essence

Ces divers arrêts de travail touchent tous les types de trafic. Les inquiétudes se portent plus volontiers sur le pétrole. En effet, c’est à Marseille, sur les terminaux de Lavéra que le mouvement portuaire a démarré le 27 septembre. En ajoutant le mouvement contre le projet de réforme des retraites, l’ensemble de la filière pétrolière est touchée. Grève dans les ports pour le déchargement des navires, mais aussi dans les raffineries françaises.

Sur les douze raffineries françaises, neuf ont été en grève le 12 octobre 2010. Certaines pour une durée de 24 heures reconductibles, d’autres pour une durée initiale de 48 heures. Selon la CGT, huit des douze raffineries française ont déjà programmé une réduction de la production. Total a déclaré que la production de quatre raffineries sera progressivement arrêtée. Les premières pénuries d’essence sur le territoire français pourraient survenir dans les prochains jours si les dépôts sont bloqués et si le mouvement perdure, a indiqué un responsable de l’Ufip (Union française des industries pétrolières). La raffinerie de Donges et celle de Port Jérôme sont dans ce lot.
Des répercussions mondiales

Un mouvement social qui a des répercussions sur le marché mondial. Dans son analyse hebdomadaire de marché, le courtier parisien Barry Rogliano et Salles souligne que « l’événement important de cette semaine demeure le blocage du port pétrolier de Marseille. Sans aucun signe sur une reprise du travail, le tonnage actuellement en rade devant Marseille est tel qu’il a pesé sur le marché mondial des taux de fret à la hausse. »

Ces mouvements sociaux contre la réforme des retraites touchent aussi les marins français qui militent pour conserver leur régime.

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/31843/greves-dans-les-ports-francais-tous-les-trafics-touches.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :