Publié par : shifou | octobre 14, 2010

AG Fac lettres Aix

Fac lettres Aix

– Prochaine AG lundi midi
– des barrages filtrants jusqu’à lundi
– Principe de grève étudiante adopté…
– Elargissement plate-forme revendicative:
. Augmentation des bourses
. Construction de Cités-U
. Arrêt du processus de privatisation de l’enseignement supérieur

– Une motion contre les lois racistes et d’appel à manif samedi matin adoptée.
– Une version locale de l’appel deNantes:

Nous, étudiants de l’université d’Aix-Marseille réunis en Assemblée Générale le jeudi 14 octobre, sommes déterminés à imposer le retrait du projet de contre-réforme des retraites et à faire échouer le gouvernement dans sa nouvelle tentative de destruction de nos acquis sociaux.

Après les journées d’action des 7 et 23 septembre et des 2 et 12 octobre, qui ont déplacé des millions de personnes dans les rues, un cap doit être franchi. Nous appelons donc a construire un mouvement de grève reconductible dans les universités, main dans la main avec les salariés, seul moyen de faire céder le gouvernement.

Pour ceci, nous nous déclarons en grève et nous appelons l’ensemble des étudiants de toutes les universités :
- à voter et faire vivre la grève sur leurs lieux d’étude ;
- à organiser partout ou c’est possible des manifestations massives, régulières et assorties de blocages économiques ;
- à participer à la construction d’un mouvement coordonné nationalement afin d’élaborer ensemble une stratégie et une plate-forme de revendications nous permettant de nous inclure dans le mouvement de grève reconductible interprofessionnelle.

On a mis en place une commission interpro

– Actions:

– Point d’info fixe et permanent dans le hall : adopté

– Demande de banalisation pour les journées nationales: adopté

– Principe d’une AG interpro dans les semaines à venir: adopté…

————-

Presse :

PREMIÈRE AG ÉTUDIANTE

Faculté Saint-Charles. Réunis en assemblée générale, les étudiants décident de se mobiliser samedi avec les salariés. Ils défileront également ce soir des mobiles au Vieux-Port à 18 heures.

 

Pour la première fois depuis le début du mouvement contre le projet de loi sur les retraites, une assemblée générale (AG) s’est tenue sur le site Saint-Charles de l’Université de Provence à Marseille. Réunissant une centaine d’étudiants, elle constitue « une première étape satisfaisante », pour Julie Tubiana de l’Unef. « C’est un site où il y a peu de passage, peu d’étudiants, cette première AG est donc une réussite », explique la syndicaliste étudiante.
« Nous avons eu un très bon débat sur le chômage des jeunes, la précarité, le niveau des rémunérations autant de questions liées à la retraite », ajoute-t-elle. « La présence de trois étudiants s’affirmant de droite a permis d’animer le débat à l’issue duquel un accord s’est dégagé dans l’AG sur l’idée de demander le retrait du projet de loi », dit-elle sereinement.
Revendications spécifiques
Dans le même temps, la jeune fille tient à préciser que les étudiants ont également décidé de mettre en avant leurs propres revendications. « Nous demandons la prise en compte des années d’études dans le calcul des retraites mais aussi des périodes d’inactivité imposées et de stages », cite-t-elle en exemple.
Dans le même esprit, Jacques Perrin-Toinin de l’UEC explique qu’il « n’est pas acceptable pour une génération déjà plongée dans la précarité de laisser passer une telle régression pour l’avenir ». Il estime que « les jeunes subissent le chômage, puis enchaînent des stages non-rémunérés et les boulots précaires. Leur offrir comme seule perspective d’être mis à la porte à 55 ans et de ne jamais percevoir de retraite décente est intolérable ». Pour le jeune homme, « les prochains jours vont être ceux de la mobilisation générale. Diffusion de tracts, affiches, tout sera bon pour appeler les étudiants à rejoindre le mouvement du refus. Ce projet de loi, c’est du vol, les jeunes ont compris qu’il n’est pas fait pour eux mais pour satisfaire le CAC 40 », conclut-il.
Aujourd’hui, les étudiants de la faculté de lettres et sciences humaines d’Aix-en-Provence se réunissent à midi pour la deuxième fois tandis qu’hier une AG de l’IUT carrières sociales réunissait 72 personnes. Ce soir, les syndicats enseignants et étudiants appellent à une « retraite aux flambeaux » des Mobiles jusqu’à la Canebière à 18 heures. Tous seront au rendez-vous samedi à 14 heures 30, place Castellane.

LEO PURGUETTE

http://www.lamarseillaise.fr/education/premi-re-ag-tudiante.html

———————–

Les étudiants en lettres vont mettre en place des barrages filtrants

 

L’assemblée générale à la fac de lettres d’Aix-en-Provence, qui a rassemblé entre 200 et 300 personnes, a décidé de mettre en place dès demain des barrages filtrants pour pouvoir tracter aux entrées. L’objectif étant la « massification » du mouvement étudiant. Certains étudiants ont réaffirmé leur volonté de manifester avec les salariés lors des prochaines mobilisations, évoquant aussi des « blocages économiques ».

http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/les-etudiants-en-lettres-vont-mettre-en-place-des-barrages-filtrants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :