Publié par : xxx | octobre 9, 2010

Treizième jour de grève aux terminaux pétroliers de Fos-Lavera

Reuters, 9 octobre :

La grève dans les terminaux pétroliers du port de Marseille, qui menace la France d’une pénurie de carburant d’ici une à deux semaines, est entrée samedi dans son treizième jour.

Cinquante-trois navires, dont 35 pétroliers, sont bloqués en rade devant les terminaux de Fos-Lavera, annonce le Grand port maritime de Marseille (GPMM) dans un communiqué.

A Marseille, la réforme portuaire prévoit notamment la création d’une filiale pétrole, détenue à 60% par le GPMM, dans laquelle seraient employés les 220 salariés actuellement en charge des terminaux.

Les grévistes s’inquiètent pour leur avenir dans cette structure qui doit être créée avant le mois d’avril 2011.

Les salariés des terminaux pétroliers du port de Marseille ont été rejoints vendredi par les agents du port de marchandises. A l’exception du trafic passagers, les activités du Grand port maritime de la cité phocéenne sont paralysées.

Selon l’Union française des industries pétrolières (Ufip), cette grève pourrait entraîner des ruptures d’approvisionnement dans les stations-services en France d’ici une à deux semaines.

« S’il n’y a pas de blocage la semaine prochaine dans les raffineries, on a une à deux semaines devant nous pour trouver une solution au conflit (dans le port) », a déclaré vendredi un porte-parole de l’Ufip.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :