Publié par : xxx | octobre 7, 2010

Port de Marseille : La lutte continue !

JDD, 7 octobre :

Les agents des terminaux pétroliers du port de Marseille ont reconduit, de 24 heures, leur mouvement de grève contre la réforme portuaire et celle des retraites. Les inquiétudes grandissent quant à l’avenir du port de Provence. Et la pénurie de carburant menace le sud-est de l’Hexagone.

Le port de Marseille entre dans son onzième jour de grève. Jeudi, à l’appel de la CGT du Grand port maritime de Marseille (GPMM), les agents des terminaux pétroliers ont reconduit le mouvement d’arrêt de travail de 24 heures. Les raisons de la protestation sont doubles: la réforme des retraites d’un côté et la réforme portuaire de l’autre. Engagée en 2008, cette dernière prévoit le transfert des équipements des terminaux pétroliers et des 220 agents portuaires à une filiale, baptisée Fluxel. Mesure qui ne présente pas, selon les syndicats, de garanties suffisantes pour les salariés.

Jeudi, les salariés de la raffinerie d’Ineos à Lavera ont décidé de rejoindre le mouvement, en cessant le travail de 3h00 à 11h00 du matin. Les trois autres usines – à savoir Total, Esso et LyondellBasel (ex-Shell) qui assurent avec celle d’Ineos 32 % du raffinage français – ne prendront part à la protestation qu’à partir du 12 octobre prochain, nouvelle journée de mobilisation nationale contre le projet de réforme des retraites. Une assemblée générale est prévue vendredi matin à la raffinerie LyondellBasell. Par ailleurs, le travail avait repris jeudi dans les terminaux de marchandises sur les bassins de Marseille, qui étaient de nouveau à l’arrêt mercredi.

51 navires bloqués

Au total, 51 navires, dont plus d’une trentaine de pétroliers, sont affectés par la grève et dans l’attente d’un déchargement dans la rade de Fos, a précisé la direction du GPMM. Mais face à cette mobilisation, elle n’entend pas céder de terrain, estimant « avoir amélioré au maximum les dispositions sociales garantissant l’avenir des personnels ». Dans un communiqué, publié mercredi, la direction se dit aussi soucieuse « de la persistance du mouvement » et de « ses conséquences économiques très lourdes » sur l’activité du port.

Car l’avenir du port de Marseille inquiète. « Il faut que ces mouvements, qui sont scandaleux (…), cessent », déclarait mardi le secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, à l’Assemblée nationale. Selon l’Union maritime et fluviale de Marseille-Fos, des bateaux de marchandises commencent à être détournés vers d’autres ports comme Gênes, Anvers et Barcelone. « Des armateurs commencent à supprimer des escales à Marseille car ils ne peuvent supporter le coût d’attente dans le port », a pour sa part expliqué, à l’agence de presse Reuters, la secrétaire générale de l’Union maritime, Marie-Hélène Pasquier. Et d’ajouter: « L’activité du port est très, très affectée. »

Autre inquiétude, la possible pénurie de carburant dans le sud-est de la France. La Corse est déjà touchée depuis le week-end dernier. Un pétrolier, venu de Sardaigne et retardé par le mauvais temps, devrait permettre d’alimenter les stations-services de l’île vendredi matin. « Le message est clair avec l’entrée dans le mouvement des raffineries », a déclaré, le secrétaire général CGT des agents du port de Marseille, Pascal Galéoté, qui estime qu' »il y aura certainement une pénurie de carburant dans les prochains jours ». »On nous a annoncé que l’unité de distillation atmosphérique [première étape du processus de raffinage, ndlr] s’arrêterait dimanche matin par manque de produits », a confirmé le délégué CGT chez Total, Michel Denis.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :