Publié par : xxx | octobre 7, 2010

La pénibilité, c’est les chefs et les patrons !

Edito du bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière « Communisme-ouvrier n° 2« , octobre 2010  :

Le gouvernement indique qu’il maintiendra la retraite à 60 ans… pour les salariés qui pourront démontrer un taux d’incapacité physique de 10 %. Au delà du cynisme et de l’hypocrisie de cette mesure, tout le discours du gouvernement sur la « pénibilité » vise à faire croire que la pénibilité serait l’exception et le bien-être au travail la norme.

Sans parler des cadences, du stress, de la charge et de l’intensification du travail qui augmentent, des horaires de nuit ou atypiques, faut-il rappeler que l’on estime à 400 le nombre annuel de suicides en France sur le lieu de travail ?

Pour l’écrasante majorité des travailleuses et des travailleurs, chaque heure de travail salarié c’est une heure de pénibilité voire de souffrance. Et le jour où, en abolissant les rapports sociaux capitalistes, on virera les chefs et les patrons de nos ateliers, chantiers et bureaux, il y a de fortes chances qu’on parlera bien moins de pénibilité au travail…

En attendant, tous en lutte pour garantir le droit de chaque humain de ne plus subir le salariat dès 60 ans !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :