Publié par : xxx | octobre 2, 2010

Montluçon se mobilise

La Montagne, 2 octobre :

Ils voulaient organiser une manifestation le samedi, pour attirer de nouvelles personnes, le pari des syndicats est réussi. A Montluçon, la pression contre le projet de réforme des retraites ne faiblit pas.

Une manifestation différente, mais toujours autant de monde pour dire non au projet de réforme des retraites du gouvernement. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Montluçon, hier, à l’appel de l’intersyndicale (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, Unsa, Solidaires).

Oui, d’après Laurent Indrusiak, le secrétaire de l’union locale CGT, qui a annoncé 7.000 manifestants, sur les marches de la mairie (*). La police n’en a compté que 4.000, soit autant que le 23 septembre. Comme souvent, la vérité est sans doute à chercher entre ces deux chiffres. « La dernière fois, on était 5.000, là c’est sûr on est plus », estime un Montluçonnais qui a participé aux deux rassemblements. « On se rend compte qu’il y a vraiment un ancrage fort dans la tête des gens », se félicite Laurent Indrusiak.

Organiser la manifestation un samedi, c’était prendre le pari d’attirer plus de familles et de salariés du privé. « Il y a au moins la moitié des gens qui n’étaient pas là aux deux premières manifestations », jauge Michel Beaune, le secrétaire départemental de la CGT. Dans le cortège, on trouvait effectivement beaucoup plus de familles que d’habitude. « On a aussi des ouvriers qui ne pouvaient pas se permettre de faire grève les autres jours », insiste un représentant des forges de Commentry. Derrière la banderole du centre des impôts, en revanche, c’était le statu quo : « On est toujours à peu près 60 % à faire grève. Et aujourd’hui, ce sont les mêmes que d’habitude qui sont là ! »

Pendant un quart d’heure, les manifestants ont bloqué simultanément le pont Saint-Jacques et le pont Saint-Pierre. « Les gens nous demandaient des nouveautés, confie Laurent Indrusiak. C’est plutôt réussi et ça marque aussi un léger durcissement de notre mouvement. Mais on ne sait pas encore si on le refera la prochaine fois. Il faut qu’on en parle. » Sur la place de la mairie, à la fin de la manifestation, un pantin représentant Nicolas Sarkozy ainsi qu’une copie du projet de réforme des retraites, ont été brûlés.

Les syndicats ne veulent pas relâcher la pression. « On se réunit dès lundi à Tronget, pour décider de la suite à donner à cette journée. » Une grève ? « On n’exclut pas des actions ponctuelles ici ou là, calme Laurent Indrusiak, mais le principal c’est la prochaine manifestation du 12 octobre. » Le 23 septembre, les syndicats FO et Solidaires avaient pris le micro pour appeler à une grève générale et reconductible. « C’est le seul moyen pour qu’ils cèdent en face », pense Stéphane Fragnon, un salarié du secteur pharmaceutique, qui ne loupe pas une manifestation.

(*) Ils étaient entre 2.300 et 3.000 à Moulins, et entre 2.600 et 3.000 à Vichy.


Responses

  1. bonjours je vouvrais savoir si des actions serons fete la semaine prochaine a montluçon merci


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :