Publié par : xxx | octobre 1, 2010

Port de Marseille : La grève continue !

Article de « La Provence », 1 octobre :

Pour le Grand port maritime de Marseille (GPMM), les hydrocarbures, c’est du lourd. Ils représentent près de 60% de son tonnage annuel. Une activité stratégique, donc, mais aussi sensible en cas de mouvement social. C’est ce qui se passe depuis quatre jours : plus aucun navire n’est opéré et 37 bateaux patientent au mouillage dans la rade.

S’achemine-t-on vers la rupture totale des approvisionnements des quatre raffineries de la zone de Marseille qui assurent un tiers du raffinage français ? Pour désamorcer le conflit (les personnels en grève réclament notamment la reconnaissance de la pénibilité de leur travail), la direction du port a reçu hier une délégation du syndicat CGT UGICT-CGT. Mais rien n’a filtré des entretiens. Le blocage pourrait se poursuivre jusqu’à la fin de la semaine.

Dès hier, la préfecture de Corse – l’île est en partie sous perfusion du GPMM – prenait des mesures de limitation de l’approvisionnement en gasoil.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :