Publié par : xxx | octobre 1, 2010

Marseille confrontée à une convergence de mouvements sociaux

Dépêche AFP, 1er octobre :

Bus, cantines scolaires, crèches, ports, commerces : Marseille est confrontée depuis plusieurs jours à une convergence de mouvements sociaux, liés à la contestation du projet de réforme des retraites mais aussi à des revendications plus sectorielles.

Depuis la dernière journée de mobilisation sur les retraites, le 7 septembre, qui avait vu se mobiliser des dizaines de milliers de personnes à Marseille, un mouvement de grève perturbe très fortement les cantines scolaires, à l’appel des syndicats FSU, CGT, Unsa et CFTC.

Vendredi matin, à la veille de la nouvelle journée de mobilisation contre la réforme gouvernementale, 122 cantines scolaires sur 449 étaient fermées tandis que 126 autorisaient les élèves à venir avec un pique-nique mais ne servaient pas de repas, a-t-on appris auprès de la mairie de Marseille.

Un mouvement similaire touche également les crèches municipales depuis une semaine. Le fonctionnement d’une dizaine de structures sur la cinquantaine que compte la ville était affecté vendredi.

Ces deux grèves sont centrées sur le projet de réforme des retraites et sur le « malaise des personnels territoriaux », expliquent les syndicats.

Parallèlement, un mouvement de grève est également en cours sur les ports de Marseille et de Fos-sur-mer. Depuis lundi, les terminaux pétroliers de Fos-Lavera sont bloqués et, en conséquence, plus d’une trentaine de tankers stationnent en rade pour des raisons de sécurité, en attendant de pouvoir décharger leur cargaison.

Ce blocage a des conséquences sur l’approvisionnement en gasoil de la Corse, contraignant la préfecture à prendre des mesures de limitation de l’approvisionnement. Un bateau pour la Corse est depuis vendredi dans la file d’attente des terminaux pétroliers de Fos-Lavera. Si la situation se débloque lundi, il sera prioritaire et la Corse sera donc approvisionnée mercredi. Les cuves de gasoil seront presque à sec ce jour-là.

Vendredi, la CGT a étendu son mouvement à l’ensemble des bassins du port de Marseille dont tous les accès étaient fermés, dans le cadre d’une journée nationale d’action lancée par la fédération nationale CGT des ports et docks.

« On a bloqué tous les accès, c’est un mouvement à la fois contre la réforme des ports et contre le projet de réforme des retraites. On avait dit il y a quelques jours que l’on envisageait de durcir le mouvement. La situation d’aujourd’hui est une étape supplémentaire et il y aura sans doute d’autres actions dans les prochains jours », a déclaré à l’AFP Pascal Galeoté, leader du syndicat CGT.

D’autres mouvements de protestation et de grève perturbent depuis quelques jours le quotidien des Marseillais. Au sein de la Régie des Transports marseillais (RTM), un mouvement affectait le fonctionnement de 36 lignes de bus sur 65 pour des revendications sur les salaires.

Enfin, trois magasins Monoprix, sur la Canebière, place Castelane et avenue du Prado, dans le centre de Marseille, connaissent depuis une semaine d’importantes difficultés d’approvisionnement, en raison d’une grève portant sur les salaires et le non-respect des classifications.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :