Publié par : xxx | octobre 1, 2010

Grève massive dans les ports de commerce

Dépêche AFP, 1 octobre 2010 :

Les grands ports de commerce ont été fermés vendredi et devaient le rester jusqu’à lundi matin du fait d’une grève à l’appel de la CGT, qui combat le projet de loi sur les retraites et réclame des départs anticipés, un dossier qui retarde la réforme portuaire censée relancer l’activité.

Le port de Marseille-Fos bloqué le 1er octobre 2010 par les dockers

« La plupart des ports de commerce sont fermés », et ce, jusqu’à la fin week-end, a indiqué le secrétariat d’Etat aux Transports à l’AFP.

La CGT, ultra-majoritaire, a mis l’accent vendredi sur son opposition à la réforme des retraites, et durant le week-end sur sa revendication d’une cessation anticipée d’activité pour certains travailleurs portuaires (dockers et grutiers notamment).

Le mouvement pour obtenir des préretraites sera reconduit chaque week-end « tant qu’un calendrier de négociations ne sera pas fixé », a précisé le secrétaire général de la CGT des ports et docks, Tony Hautbois.

Ce vendredi, tous les accès au port de Marseille-Fos ont été bloqués. Dans le premier port français, où la contestation de la réforme portuaire est particulièrement forte, les terminaux pétroliers de Lavera et Fos-sur-Mer sont également bloqués depuis lundi, laissant des dizaines de navires en rade.

Conséquence, la préfecture de Corse a décidé de limiter l’approvisionnement de gasoil.

Aux ports du Havre et de Bordeaux, le mouvement a entraîné l’arrêt de l’activité sur tous les terminaux à conteneurs.

A Rouen, le mouvement a été suivi par 90% du personnel disponible de l’outillage et du dragage, selon la direction.

A La Rochelle, les grévistes ont fermé les grilles du port et un conseil de surveillance a dû être délocalisé en préfecture, devant laquelle la CGT a manifesté.

Sur le port de Dunkerque, la partie Est a été perturbée.

Dès jeudi soir, l’Union maritime et portuaire de France (UMPF, patronat) avait souligné les conséquences « excessivement graves et nombreuses » de ces mouvements, qui se sont traduits depuis début 2010 par la suppression, dans six des sept grands ports, d’au moins deux heures de travail par jour et du service de nuit une à deux fois par semaine, selon elle.

La réforme portuaire « est aujourd’hui en panne », estime le président de l’UMPF Christian Leroux, qui demande à l’Etat de « prendre d’urgence ses responsabilités » et déplore le « télescopage » entre cette réforme et celle des retraites.

De son côté, le gouvernement fait valoir que « la réforme portuaire est presque achevée ». Votée en juillet 2008, elle prévoit une reprise des investissements de l’Etat, un changement du mode de gouvernance des ports ainsi que la poursuite du transfert vers le privé des terminaux et de leurs personnels.

Dès que la question de l’aménagement des fins de carrière sera réglée, la convention collective unique aux dockers et ouvriers portuaires pourra être bouclée et le transfert vers le privé des salariés de la manutention (moins de 2.000) se faire.

« Les cessations anticipées d’activité sont un engagement de 2008 », rappelle la CGT, qui attend des annonces du gouvernement sur « l’aspect financier » (aide, allègement de charges…).

Mais le secrétariat d’Etat est ferme: « ce sera un dispositif de branche », qui doit s’autofinancer, et « le droit commun s’appliquera », y compris la future loi sur les retraites.

A l’Union nationale des industries de la manutention (Unim), « nous travaillons d’arrache-pied pour trouver une solution supportable » pour les entreprises, martèle son président, Christian Paschetta, qui reconnaît que l’objectif « d’un départ cinq ans avant l’âge légal » risque d’être difficile à atteindre.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :