Publié par : shifou | septembre 27, 2010

Retraites : l’après 23 dépend de nous !!

Au lendemain de la journée de grève et manifestations du 23 (plus de 70.000 personnes dans notre département), l’ensemble des organisations syndicales nationales a appelé à des manifestations partout en France le samedi 2 octobre, puis le mardi 12.

Cette position qui tend à espacer les mobilisations a pour risque d’épuiser le mouvement. L’Union Syndicale SOLIDAIRES a donc refusé de signer le communiqué commun dénonçant cette stratégie qui fait le jeu du gouvernement et du patronat.

Prolongeant les très fortes mobilisations du 7 et du 23 septembre, les manifestations du samedi 2 octobre permettront, cependant, de nous rassembler encore plus nombreuses et nombreux : salarié-e-s du secteur privé et du secteur public, chômeurs/ses, retraité-e-s, jeunes. Nous serons des millions dans la rue pour exiger le retrait du projet de loi concocté par le patronat et le gouvernement.

Tous les syndicats SUD, partout en France, organisent, à chaque fois que c’est possible en intersyndicale, des assemblées générales de salariés pour aborder et débattre sur la question de la grève générale reconductible. C’est le cas dans les collectivités territoriales où nous avons initié, avec FO et la CGT, une assemblée générale du personnel de la Mairie de Lille, du Conseil Général et de la CUDL jeudi avant la manifestation. Des débats, il en est ressorti la volonté de ne pas se contenter des grands rendez-vous nationaux sur le pavé mais de construire un véritable mouvement de résistance.

Une nouvelle assemblée générale est prévue ce lundi 27 septembre à 12h30 dans les locaux du Conseil Général du Nord (immeuble le Forum – 43 rue G. Delory à Lille). Des propositions d’actions seront faites et soumises au vote. D’ici là, les équipes militantes SUDistes font le tour d’un maximum de services pour appeler les collègues à venir.

Dans plusieurs secteurs, la lutte s’enracine. Le 23, il y a eu énormément de manifestant-e-s et aussi beaucoup de manifestations dans des petites villes où cela n’est pas courant : c’est un signe fort du rejet très massif du projet de loi, dans l’ensemble de la population. De même, la participation des salarié-e-s du secteur privé et des étudiants et lycéens aux manifestations se renforce. Au plan national, les salariés de 10 raffineries TOTAL sont en grève reconductible avec la volonté d’aller jusqu’au bout. Des blocages ont été organisés de manière unitaire dans plusieurs zones industrielles.

C’était le cas, notamment, jeudi matin où plus de 200 militants ont bloqué l’activité portuaire de Boulogne et ceci malgré la répression policière. La construction d’un mouvement reconductible est nécessaire. Pour cela, les militants de SUD Conseil Général du Nord, avec les camarades de SOLIDAIRES, souhaitent faire vivre au niveau local l’appel lancé en début de semaine de « syndicalistes unitaires » (vous pouvez le lire et le signer ici).

Une première réunion est prévue ce mardi 28 septembre à 18h (84 rue de Cambrai à Lille – métro Porte de Valenciennes). Allons-y nombreu(ses)x !!! L’idée de grève générale progresse. Nous pensons qu’il est de la responsabilité des organisations syndicales de donner aux salarié-e-s tous les outils pour la construire. Unité dans l’action, pour gagner le retrait du projet !

http://sudcg59.over-blog.com/article-retraites-l-apres-23-depend-de-nous-57748051.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :