Publié par : xxx | septembre 27, 2010

« La grève générale pour se faire entendre »

Interview d’un professeur à Ambérieu (Ain) membre de Sud-éducation par « Le Progrès », 27 septembre 2010 :

  • Vous lancez un appel à la grève générale. Qu’en est-il exactement ?

Après la réunion intersyndicale du 24 septembre, nous n’avons pas été satisfaits.

Le mouvement a débuté dans l’Éducation nationale vendredi.

Interrompu demain (aujourd’hui lundi NDLR), il reprendra dès mardi pour les personnels de l’Éducation nationale d’abord (avec une assemblée générale à Ambérieu-en-Bugey à midi), pour d’autres ensuite.

Nous appelons à un mouvement interprofessionnel.

  • Ce mouvement peut-il s’étendre ?

Ce ne sont pour l’instant que des balbutiements, mais d’autres grèves que celle de l’Éducation nationale vont débuter, chez Total ou chez France Télécom.

  • La grève générale, est-ce le moyen ultime de faire plier le gouvernement ?

C’est la seule solution pour se faire entendre puisque, visiblement, le gouvernement n’a cure du nombre de manifestants qui augmente à chaque mobilisation.

Pour ne pas laisser passer la réforme des retraites, la grève générale est possible et c’est la seule solution pour se faire entendre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :