Publié par : shifou | septembre 24, 2010

Le point sur les secteurs en reconduction et les appels par secteurs

– Béziers

Ag qui a voté la reconduction de la grève dès lundi 27 septembre.

– Lille

Une AG était sensée avoir lieu le 23 septembre à la bourse du travail et a été annulée. Le 24 septembre un rassemblement est appelé à 19h devant la chambre du commerce et de l’industrie avec les camarades de la CGT-e qui arrivent dans l’après midi sur Lille.

– Limoges

20 personnes à l’AG interpro appelée uniquement par la CNT. On n’arrive pas encore à construire un mouvement hors des journées nationales d’action.

– Lyon

L’assemblée générale a réuni près de 200 grévistes, syndiqués (CGT, CNT, FSE, FSU, Solidaires…) et non syndiqués, issus de plusieurs secteurs professionnels, ce jeudi 23 septembre . L’assemblée générale a estimé que seule la grève reconductible permettra de gagner sur la question des retraites. Elle demande aux directions syndicales nationales de s’engager dans cette voie. S’inscrivant d’ores et déjà dans cette perspective, et pour construire la grève reconductible, l’assemblée générale a décidé de se donner rendez-vous mardi 28 septembre en appelant ses participants à la grève (rendez-vous des grévistes à 9 heures à la Bourse du Travail) et, plus largement, à un rassemblement à 18 heures devant l’ancien Palais du commerce (métro Cordeliers). Des préavis nationaux couvrent tous les personnels qui souhaitent se joindre à cet appel, au moins pour le secteur public. Les salariéEs du privé doivent prendre contact avec leur section syndicale. L’assemblée générale a appelé à une nouvelle AG jeudi 30 septembre à 18 heures à la Bourse du Travail, et, afin de la préparer, à des AG d’entreprises, d’établissements, de secteurs géographiques…, avant cette date. L’assemblée générale invite les sections syndicales, les Unions locales et les Unions départementales du Rhône à relayer le présent appel.

– Marseille

AG le 23 qui a réunie 100 à 150 personnes (en majorité de l’éducation). Initialement appelée par SUD Educ – CNT Educ – SNUDI FO. Des personnels de l’éducation nationale se remettent en grève le 24 septembre, éparpillés dans divers bahuts du secondaire ou écoles, une école majoritairement en grève dès le 24 et une autre dès lundi 27. Nouvelle AG prévue le 24 au soir. Au niveau Interprofessionnelle, les militants de SUD PTT ont annoncé tenir des AGs dès le 23 au soir (centres de tri) pour appeler à la reconduction mais ils ne sont pas majoritaires. Des AGs CGT se sont tenues le 23 dans l’après midi ou se tiennent le 24 au matin dans des secteurs clefs : chimie et Industrie de l’Etang de Berre – Fos, mais aussi chez les territoriaux… A suivre.

– Montpellier

Ag qui a voté la reconduction de la grève dès demain Une cinquantaine de grévistes dès le 24 septembre.

– Nîmes

Prévue la semaine dernière au soir du 23, l’ AG interprofessionnelle a été finalement annulée. Des personnels de l’éducation se mettront en grève reconductible dès le 24 septembre. Des AG d’établissements sont prévues ce lundi 27 pour faire le point. Dans le privé, la glorieuse section CNT Exapaq sera à partir du 24 septembre en grève illimitée ! Le 24 septembre à 11h un RDV est fixé pour les plus motivé-es et mobilisé-es. Une action est prévue afin de montrer une certaine visibilité au mouvement.

– Région Parisienne

(extrait du résumé de l’AG, intégralité du résumé téléchargeable ci-contre)
- L’AG IdF interpro (SNCF, Poste, éducation, protection judiciaire de la jeunesse, communaux, universités…) qui s’est tenue le mardi 23 septembre 2010 à la Bourse du Travail de Paris se félicite de la grève et des manifestations.(…)

Nous soutenons les décisions de tous ceux qui reconduisent la grève, parfois dès demain (AG parisienne, de Gennevilliers, de Montreuil) ou la semaine prochaine (mardi, AG d’Aubervilliers, jeudi, AG de Romainville, de Saint-Denis)

(…)

C’est pourquoi l’AG exige des intersyndicales (l’intersyndicale nationale qui se réunit vendredi matin, l’intersyndicale éducation d’Ile-de-France, qui doit se réunir le même jour en fin de journée) qu’elles construisent la reconduction en appelant à une nouvelle journée de grève dès la semaine prochaine : il faut battre le fer tant qu’il est chaud !

D’ores et déjà, l’AG-IdF appelle au succès du rassemblement devant le Sénat vendredi 24 à 13.30 (Luxembourg) où le projet de loi doit désormais être examiné.

Elle appelle les personnels en grève à participer massivement à l’AG qui se tiendra ce même vendredi à 16H00 à la Bourse du Travail de Paris.

Elle appelle à un rassemblement le jeudi 28 septembre à 12H00 devant la Bourse (Métro Bourse) De l’argent, il y en a dans les caisses du patronat !

- L’AG des écoles et établissements du 92 nord réunie ce matin (23 septembre) a décidé de reconduire la grève le vendredi 24 novembre.

- Dans la Seine-St-Denis (93), à Montreuil, l’AG des enseignants du primaire a reconduit la grève pour le 24 septembre et participera au rassemblement interprofessionnel à 13h30, devant le Sénat. A St Denis, la grève sera reconduite le lundi 30 septembre.

- Au collège Doisneau à Paris, l’AG des personnels vient de reconduire la grève aujourd’hui à plus d’une vingtaine. Participation aux différentes AG et rassemblement.

- Trois autres établissements du secondaire dans le 20° semblent en avoir fait de même. (contactez-nous si vous avez plus d’infos)

– Rennes

Motion adoptée par l’assemblée générale départementale de l’éducation du 23 septembre

1-L’assemblée générale des personnels de l’éducation et les organisations syndicales présentes appellent à construire une grève générale reconductible moyen le plus efficace pour obtenir le retrait de la loi Woerth/Sarkozy sur les retraites (28 voix pour sur 54 exprimées) ;

2-L’AG départementale appelle les personnels à se réunir en AG d’établissement ou de secteurs avec leurs organisations syndicales dans les prochains jours et à mettre la question de la reconduction au débat ainsi que celle des autres moyens d’action ; (unanimité)

3-L’AG départementale appelle les personnels de l’éducation à participer massivement à la prochaine AG départementale le mercredi 29 septembre à 18 heures à l’IUFM de Rennes au cours de laquelle sera organisé un vote sur la reconduction à partir du jeudi 30 septembre et sur l’organisation d’une prochaine manifestation ; (unanimité)

4-L’AG départementale soutiendra toutes les initiatives permettant de faire converger tous les personnels de l’éducation du premier degré, du second degré et du supérieur et de faire le lien avec les mobilisations des lycéens, des étudiants, des autres secteurs professionnels et des travailleurs privés d’emploi. (unanimité)

Motion soutenue par les organisations syndicales de l’éducation : FSU (SNUipp-SNEP-SNES-SNESup) – SUD EDUCATION – SDEN CGT – SNUDI FO – STE-CNT

– Toulouse

AG éducation avec 120 personnes appelée par la FSU. Défaitisme ambiant. Impossible d’appeler à la reconductible en étant si peu nombreux… Aucune perspective. AG des territoriaux d’une cinquantaine de personnes. Essentiellement des syndicats SUD. La CNT a pu exposer ses propositions, notamment de porter l’appel des syndicalistes pour la grève générale. Cette AG s’est transformée en une sorte d’AG interpro avec l’intervention de travailleurs de l’éducation dépités de l’autre AG. Accord général pour commencer à créer cette coordination des syndicats de lutte, à la base. Pour la suite et à l’initiative de SUD : rencard MARDI 28 Sept à 18h00 au capitole, pour une action. Rencard MERCREDI 29 Sept : Manifestation puis AG interpro à 18h00 dans les locaux de SUD collectivité territorial, rue Delpech. Action péage, les jours suivants…

La CNT a réussi a provoquer une AG interpro sur les bases de l’appel aux syndicalistes unitaires (http://syndicalistesunitaires.org) Mercredi 29 à 18h00.

Avant le 23 septembre, les décisions d’AG’s pour la reconduction

– Pour Lyon

AG interprofessionnelle des grévistes du Rhône pour construire la grève générale après le 23 septembre.

Les mobilisations du 24 juin et du 7 septembre ont vu plusieurs millions de personnes faire grève et manifester contre le projet de réforme des retraites initié par le gouvernement et le MEDEF.

Chaque temps fort est plus puissant que le précédent. Il est plus que temps de monter d’un cran dans la mobilisation.

Conscientes que les journées d’action espacées dans le temps ne feront en rien fléchir le gouvernement, conscientes que seul un blocage de l’économie sur la durée pourra satisfaire nos revendications, comme ailleurs en France à l’appel de différentes intersyndicales locales, les unions départementales Solidaires 69 et CNT 69 appellent l’ensemble des travailleurs à se retrouver le jeudi 23 septembre à 15 h 30 à la Bourse du travail de Lyon ; à l’issue de la manifestation pour décider, en commun, de la poursuite du mouvement de grève.

Contacts :

– Pour Solidaires Rhône, Denis Pourrat : 06 64 02 24 16

– Pour la CNT Rhône, Didier Goncalves : 06 82 73 51 27

– Montpellier

Grève reconductible à partir du lundi 13, décision votée en AG éduc le 7 au matin 100 personnes en ag interpro le soir, volonté de se voir les jours suivants et lundi.

L’AG du 15 septembre des personnels en grève de l’éducation a décidé de suspendre la grève en vue de reprendre à partir du 24 septembre et de mobiliser massivement pour les AG du 23 septembre lors desquelles elle appelle tous les travailleurs à voter la grève reconductible (AG de l’éducation le matin, 9h30 et AG interpro le soir après la manifestation).

Compte rendu de l’Ag parisienne des enseignants, mardi 14 septembre 2010 :

Le matin, entre 54 et 70 présent-e-s. évaluation sommaire du nombre de grévistes : 53 personnes. Des non syndiqué-e-s, des syndiqué-e-s à SUD, CNT, et SNU-ipp.

Ordre du jour : 1. Intervention d’un cheminot de SUD rail, paris est. 2. Tour des Ag d’arrondissement. 3. Organisation et perspectives.

1.Intervention d’un cheminot de SUD rail, paris est.

Suite à une Ag en téléconférence, la grève reconductible a été décidée à partir du 23 septembre. Ils nous invitent à l’Ag du 23, à 11h, au bout du quai 0, gare de l’est. Appel de Sud rail et FO Les conducteurs seraient prêt à partir. Si c’est le cas, ça mobilise plus facilement les autres professions du rail.

2.Tour des Ag d’arrondissement.

1er, 2e, 3e 4e : 2 enseignant-e-s se sont associés au collectif de lutte pour les retraites Paris centre. Ils diffusent des tracts et des affiches qui appellent pour le 15 et le 23. 5e : Un directeur a ouvert l’école mais personne n’est venu. 6e,7e,8e : Pas d’AG 9e,10e : 5 personnes, assez pessimistes, pas de tour d’école. Ils appellent à une autre Ag avant le 23. 11e : 16 personnes. Ils appellent à une Ag le 20 pour préparer le 23 et le 24. 12e : rien 13e : 24 en grève le 7 septembre, peu de personnes aujourd’hui. Gros travail sur le fond, tract dont on peut s’inspirer (en PJ) et tour des écoles. Ag le lundi 20 à 17h30 en espérant toucher plus de monde. Ils invitent à cet Ag les cheminots d’Austerlitz et la BNF. Ils organisent une Ag interprofessionnelle le vendredi 24 septembre à la mairie du 13e. Horaire ? 14e : 10 personnes à l’Ag. Nouvelle Ag prévue lundi 20. Horaire ? 15e, 16e : Pas d’Ag 17e : une Ag de 2 personnes. Pas d’Ag depuis très longtemps dans ces arrondissements. 18e : Entre 22 et 30 personnes. Proposition de réactiver la caisse de grève. Appel à la grève reconductible, tour des écoles. Pas d’autre Ag prévue pour le moment. 19e : Ag de 18 personnes. Une autre prévue lundi 20. Tour d’école fait. Proposition de réactiver le site « prof en grève ». 20e : 2 Ag pour faire venir plus de personnes. Une au Nord et une Sud. 20e Sud : 6 personnes présentes. 20e Nord : 42 personnes présentes dont 4 du 18e. Cf CR passé sur les listes. Demande d’une caisse de grève.

Collège R. Doisneau, 20e : Ag, 19 présent-e-s. CNT, SUD, FO SNES présents. Vote pour une grève le 15 septembre. Départ le plus commun souhaité pour le rassemblement de demain devant l’assemblée nationale.

Suite à ce tour pour sentir nos forces, un temps de discussion à eu lieu où nous avons abordé : Comment faire venir plus de gens aux Ag ? Faire la jonction avec les autres secteurs professionnels. Analyse du mouvement depuis le 7 septembre. Comment informer sur les retraites ? On continue la reconductible le 16 ? Le 23, reconduction ou non ? Si oui, à quelles conditions ? Proposition d’écriture de texte sur rétrospectives des réformes sur les retraites et des réformes sur l’éducation. Comment toucher les parents ?

Votes : L’Ag parisienne des enseignants du premier degré appelle : au principe de la reconduction de la grève : 56 pour, 0 contre, 2 abstentions, 0 NPPV. À reconduire la grève jeudi 16 : 3 pour, 2 contre, ? abstentions, ? NPPV à la grève du 23 et à sa reconduction à partir du 24. 54 pour, 0 contre, 2 abstentions, 2 NPPV. Les organisations syndicales à reprendre et diffuser cet appel. 51 pour, 0 contre, 2 abstentions, 3 NPPV. « L’Ag décide de réactiver la caisse de grève pour aider financièrement les enseignants en grève reconductible ». 58 pour, 0 contre, 3 abstentions, 0 NPPV à la tenue d’une Ag professionnelle des personnels de l’éducation nationale (pas seulement les enseignants) le 23 à 10h. 39 pour, 0 contre, 1 abstentions, 2 NPPV. à la tenue d’une Ag interprofessionnelle le 23 au soir. Elle mandate une commission pour l’organiser et la mettre en œuvre. 42 pour, 0 contre, 9 abstentions, 0 NPPV. À participer massivement aux Ag locales dans les jours qui viennent. 30 pour, 0 contre, 7 abstentions et 5 NPPV Informations : Il reste 1000 euro sur le compte de l’association « le mouton qui bouge » créée en 2003.

Décisions : L’Ag parisienne des enseignants du premier degré appelle : au principe de la reconduction de la grève à la grève du 23 et à sa reconduction à partir du 24. NPPV. Les organisations syndicales à reprendre et diffuser cet appel. à la tenue d’une Ag professionnelle des personnels de l’éducation nationale (pas seulement les enseignants) le 23 à 10h. à la tenue d’une Ag interprofessionnelle le 23 au soir. Elle mandate une commission pour l’organiser et la mettre en œuvre. À participer massivement aux Ag locales dans les jours qui viennent. À réactiver le site « prof en grève » ouvert en 2008.
- L’Ag parisienne des enseignants du premier degré décide de de réactiver la caisse de grève pour aider financièrement les enseignants en grève reconductible.
- Les Ag des personnels de l’éducation nationale sont ouvertes aux parents d’élève.

L’après midi, des commissions se sont constituées.

Organisation de L’Ag interpro du 23 : 3 personnes. Diffusion de l’information et rédaction du CR de ce matin : 3 personnes Mobilisation avec les parents : 6 personnes Distribution de tracts : 6 personnes Les problèmes des Ag, comment faire pour faire venir plus de monde et les « animer » ? : 0 personnes Écriture de textes de fond : 0 personnes

– Nîmes

Article du Midi Libre :

Dans le cadre d’une journée nationale d’action, hier, à Nîmes, à l’appel des unions locales CGT, Sud, FSU, mais aussi FO et CNT, près de 200 personnes se sont rassemblées devant l’hôtel de ville contre le projet de réforme des retraites. Parmi les manifestants, des cheminots et des enseignants en nombre, des agents EDF et des salariés d’entreprises du privé, des élus communistes aussi. Le choix d’une action devant l’hôtel de ville a été pris parce que le maire siège également au Sénat. « C’est pour rappeler M. Fournier à ses lourdes responsabilités de parlementaire, indiquait Fabienne Lauron, secrétaire générale de l’union locale de la CGT. On lui a demandé audience mais, comme d’habitude, il ne nous a pas répondu. Cette réforme aurait des conséquences graves sur la société. On le voit dans le bassin nîmois avec des femmes qui ne touchent que 800 € par mois et devraient se contenter d’une retraite de 400 €. Cette réforme met d’ailleurs les femmes en difficulté, avec des carrières incomplètes. Ce rassemblement est plus qu’un relais dans l’optique de la mobilisation du 23 septembre. On travaille à l’unité syndicale, on multiplie les actions dans les entreprises du public comme du privé, on fait monter la pression. Le 23 septembre sera plus fort que le 7. »A La FSU, on veut désormais également jouer un ton au-dessus. « On affirme notre volonté d’être en grève reconductible dans le cadre d’un mouvement interprofessionnel après le 23 » La FSU Gard lance l’idée d’une autre manif dès le 25 septembre. La grève interprofessionnelle fait aussi son chemin à Sud : « C’est la seule solution pour arriver à faire reculer le gouvernement », estime Christiane Berton. A la CNT, Jérémie Berthuin joue un cran au-dessus encore : « Seule une grève générale, un blocage du pays, permettrait d’obtenir un retrait sans condition du projet. »

– Rennes

Retraites. Après le 7… Le lendemain on continue. Manifestation le 8 septembre. Place de la mairie à Rennes mardi 7 septembre 2010 , par rennes info (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2010). Solidaires 35

Le projet de loi du gouvernement concernant la réforme des retraites sera présenté à l’assemblée nationale le 7 septembre. On sait déjà que l’examen à l’assemblée nationale durera au moins jusqu’au 14 septembre 2010. En conséquence, le mouvement enclenché le 7 septembre 2010 pour exiger le retrait de ce projet de loi ne peut s’arrêter. Dans de nombreuses professions, des assemblées générales sont organisées le 8 au matin. Les syndicats SUD/SOLIDAIRES considèrent que tant que dureront les débats parlementaires, il faut que les salariés se mobilisent. C’est pourquoi, dans un souci de continuer la résistance à la remise en cause du système des retraites les syndicats SUD-SOLIDAIRES appellent les salariés de tous les secteurs ainsi que les syndicats à se rassembler à nouveau le 8 septembre à Rennes à 17h 30 place de la mairie pour manifester.

– Région Parisienne

*Compte-rendu de l’AG parisienne 1er degré du 7 septembre 2010* 120 présent-es

Représentation syndicale : CGT, CNT, FO , SE , SNUipp , Sud Education

** Quelle plateforme de revendications ?*

Après discussions deux votes ont eu lieu. Soit être porteur de la seule revendication du retrait du projet des retraites, soit y ajouter d’autres revendications dont notamment celles dont l’ensemble des syndicats du 1er degré était porteur (cf courrier envoyé dans les écoles pour appel à la grève du 7 + invitation aux Ags de pré-rentrée et AG parisienne du 7, appels signés par les organisations syndicales SNUipp-FSU, Se-Unsa, Sud Education, Sgen-Cfdt, CGT- Educ’Action et CNT)

_Plateforme adoptée :_

*Nous exigeons le retrait du projet des retraites.* *Nous exigeons l’arrêt et la restitution des postes supprimés et une vraie négociation salariale. * *La mobilisation contre les réformes de l’école primaire doit également reprendre dès maintenant.*

* L’AG du 13e arrondissement était porteur d’une motion qui a été discutée et votée lors de l’AG parisienne :

« *L’Assemblée Parisienne se prononce pour la mobilisation des collègues. Elle appelle les collèges à entrer en grève reconductible à partir du mardi 14 septembre 2010. *

*Elle demande aux organisations syndicales d’appeler à ce mouvement. * *Les collègues qui en ont la possibilité s’engagent dès cette semaine dans la grève pour construire la mobilisation* »

Pour : 102 ; contre : 0 ; abstention : 12 ; NPPV (Ne Participe Pas au Vote) : 0

*Prochaine AG parisienne de grève :* mardi 14 septembre à 10h à la Bourse du Travail

*L’Assemblée Générale des enseignant(e)s du 20e arrondissement s’est réunie ce vendredi 10 septembre 2010 à l’école maternelle 39 rue de Tourtille.*

Présents : 38 enseignants du 20e arrondissement et 4 du 18e. 18 écoles du 20e représentées

Une trentaine d’enseignants du 20e présents seront en grève reconductible dès mardi 14 septembre. Plusieurs l’étaient dès hier. D’autres les rejoindront. Dans le 18e, entre 30 et 40 enseignants ont déjà prévu d’être en grève reconductible à partir de mardi.

L’AG 20e prend date pour défendre le droit à la retraite :
- le 14 septembre : grève reconductible et AG à 9h00 à la Bourse du Travail
- le 15 septembre : manifestation à 12h30 devant l’Assemblée Nationale (appel relayé par l’AG d’île de France).

L’AG 20e se prononce pour ne pas opposer les différents rendez-vous mais les amplifier sans attendre les 15 (journée d’action et de manifestation) et 23 septembre (journée de grève et de manifestation), dates retenues par l’intersyndicale nationale. Elle invite tous les enseignants à rejoindre la grève reconductible dès mardi 14 septembre et à participer massivement à la manifestation de mercredi 15 septembre devant l’Assemblée Générale.

Dans le 93

Volonté de partir en grève reconductible dès mardi 14 septembre.

http://www.cnt-f.org/fte/spip.php?article2982


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :