Publié par : dsinterim | septembre 24, 2010

Belfort : Remise en liberté des deux manifestants

Après 24 heures de garde à vue, les deux manifestants, interpellés lors de la manifestation du 23 septembre à Belfort après une provocation policière, ont été remis en liberté ce vendredi matin (voir l’article du journal « Le Pays » du 23 septembre).

Il s’agit de deux travailleurs. Le premier, ouvrier soudeur chez General Electric et militant CGT, s’est défendu en fin de manifestation de l’agression d’un policier, puis a été traîné au sol et frappé à coup de pied et de matraque avant d’être emmené. Le second manifestant est technicien à l’usine Peugeot de Sochaux est a été interpellé après avoir quitté la manifestation.

Les deux manifestants seront jugés le 10 novembre pour violence. Ils encourent des peines de 3 et 5 ans de prison.

Des dizaines de militants de l’Union Départementale CGT 90 sont restés devant le commissariat de Belfort jusqu’à la remise en liberté des deux manifestants ce matin.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :