Publié par : shifou | septembre 22, 2010

Tous en grève pour les retraites !

Tous en grève, dès le 15 septembre !

Le 23 septembre à 13h00, assemblée générale des agents des collectivités territoriales, à l’hôtel du département, avant de partir en manifestaion à 14h30. Rendez-vous dès 12h30 devant l’hôtel de Ville pour aller ensemble à l’AG.

Le 15 septembre sera le jour du vote à l’Assemblée Nationale du projet de loi sur les retraites. Il faut réagir pour obtenir son retrait, avant même la journée de grève nationale appelée par l’intersyndicale nationale pour le 23 septembre.

Le syndicat SUD des Collectivités Territoriales a déposé un préavis de grève national pour la période allant du 15 au 23 septembre inclus. Il concerne tous les agents des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.

Les « solutions » du gouvernement ne s’en prennent qu’à une seule classe sociale, celle des travailleurs. L’âge de la retraite, le niveau des pensions, le nombre d’années de cotisation, ne sont ni le résultat d’un calcul démographique, ni l’expression d’un équilibre économique neutre, ce sont des choix politiques. C’est pourquoi, pour la Fonction Publique Territoriale, nous exigeons :

● Le retrait total du projet de loi portant réforme des retraites

● Un financement de la retraite basé sur une juste répartition des richesses

● Le maintien de l’âge légal de départ à la retraite à taux plein à 60 ans

● La suppression de la décote

● Le retour aux 37,5 annuités

● Le maintien de la catégorie active avec départ à 55 ans à taux plein

● La réelle prise en compte des carrières longues

● Des pensions au moins égales au SMIC.

Ce gouvernement, dont le seul souci est de complaire au patronat et aux plus riches, refuse d’envisager une nouvelle répartition de la richesse produite qui permettrait, sans problème, de financer nos retraites. Il n’a aucune légitimité pour conduire une réforme qui engage l’avenir des générations futures.

Après le refus de toute négociation, nous avons droit maintenant à une parodie de débat parlementaire, le président de la République voulant faire adopter par l’Assemblée nationale son texte à la va-vite dans les jours qui suivent. Son choix est clair : le passage en force.

Un bras de fer est donc engagé. Pour l’Union syndicale Solidaires, l’enjeu est aujourd’hui de forcer le gouvernement à céder. Il faut donc s’en donner les moyens. Les salariés doivent discuter et organiser la reconduction de la grève partout où cela est possible.

Ce gouvernement ne cédera que contraint et forcé. Imposons-lui le retrait de ce projet !

A la mairie de Chambéry, les syndicats CFDT, CGT, FO et SUD ont déposé un préavis de grève reconductible dès le 9 septembre pour le retrait immédiat de la réforme des retraites et appellent leurs structures syndicales à faire de même.

La mairie de Lille est le deuxième employeur de la ville, après le CHR. Nous occupons une place toute particulière dans la vie de la cité et de ses habitants. Tous ensemble, nous pouvons jouer un rôle décisif pour construire le mouvement et nous battre jusqu’au retrait de la « réforme » !

http://www.sudmairiedelille.org/spip.php?article91

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :