Publié par : xxx | septembre 22, 2010

Appel de la CGT Arkema Fos

UD CGT 13 : Appel de la CGT Arkemas Fos

Le 23 Septembre la lutte continue : nous allons gagner !

La manifestation de masse du 7 septembre dernier a permis de montrer à un gouvernement autiste, que les salariés n’étaient pas tombés dans le piège de la communication gouvernementale (le déséquilibre des retraites ne serait qu’un problème démographique).

Dans le Groupe, 22 sites étaient en grève, les pourcentages étaient partout supérieurs à la journée du 24 juin dernier avec de très bonnes participations aux différentes manifestations. Il faut néanmoins un élargissement du mouvement.

80% des citoyens pensent que la « réforme » n’est pas équitable, 75% d’entre vous ont soutenu la manifestation du 7 septembre. Mais encoure plus, vous êtes 65% à souhaiter une poursuite du mouvement.

Alors que faire ? Au-delà des sondages, nous ne sommes pas encore assez nombreux pour obliger le gouvernement à négocier. Celui-ci, aux ordres du chef, s’entête contre la réalité des faits sur le maintien des mesures d’âge (celles-ci ne règlent pas le problème du besoin de financement des retraites).

Forte de son histoire (1936, 1945, 1968, 1995) : La CGT se bat pour permettre la victoire en s’investissant de tout son poids dans l’Intersyndicale pour des revendications de haut niveau et appelle les salariés non syndiqués à intervenir dans ce débat, car tout dépend de votre participation effective (et pas seulement dans les sondages).

Intervenez dans le débat pour la victoire et peser sur les choix : La CGT fait tout son possible pour construire un mouvement unitaire de haut niveau revendicatif, nos militants se dépensent sans compter pour vous informer et organiser l’action dans les entreprises et les territoires. Dans le Groupe, de nombreux bus ont été mis à la disposition de tous pour vous permettre de vous exprimer.

Mais 10% de syndiqués en France, ne permettent pas de peser suffisamment sur les choix. Votre intervention directe est donc nécessaire et indispensable. Rien ne se gagnera sans vous !

Il existe un débat au sein des organisations syndicales sur les solutions à mettre en œuvre. Il vous appartient de peser pour les choix à opérer pour le système de retraite pour vous, votre famille, vos enfants et petits enfants.

L’argent existe. Le besoin de financement des retraites est estimé à environ 100 milliards à l’horizon 2050.

Pour obtenir le droit à une retraite durable en bonne santé à 60 ans avec 40 annuités de cotisation (intégrant les années d’études) et en touchant une pension de 75% du dernier salaire, le C.O.R (conseil d’Orientation des Retraites) a estimé que le besoin de financement correspondant à 15% du P.I.B à l’horizon 2050.

– 15 points de P.I.B à l’horizon 2050, c’est une augmentation de 0,38% par an des cotisations patronales. Faut-il ici rappeler les profits faramineux faits sur le dos de l’emploi ? A quoi s’ajoute…
– 10 milliards d’euros, c’est le montant annuel que rapporteraient les revenus non soumis à cotisations (intéressement, stock-option, participation, etc…)
– 75 milliards d’euros, c’est le montant annuel estimé de la fraude fiscale.
– 35 milliards d’euros d’exonération de charges au nom d’un emploi que les entreprises ne créent jamais de manière durable, préférant l’intérim, les jeunes stagiaires (très qualifiés et non payés).

Se donner de la force : Quand le capitalisme impose son fonctionnement (management), sa gestion (priorité au profit), et impose ses crises financières (qu’il nous fait payer), le syndicalisme offre un espace et un dynamisme de liberté. En d’autres termes, il y a plus de liberté et de solidarité dans le syndicalisme que dans le capitalisme.

La coordination syndicale CGT du Groupe Arkema appelle l’ensemble des salariés à s’engager dans les actions qui vous seront proposées sur vos sites. L’intransigeance gouvernementale nécessite une amplification du mouvement. Il ne faut rien s’interdire. Les seuls qui gardent le silence dans la période sont les représentants des employeurs.

De nombreux arrêts de travail signifieront que les salariés n’acceptent pas de payer la crise financière et économique, dont ils ne sont en rien responsable.

En manifestant très nombreux, nous exprimerons notre refus de la réforme Sarkozy conduite par Woerth ainsi que nos exigences de véritables mesures de progrès capables de pérenniser le système par répartition et de garantir des pensions de haut niveau pour l’ensemble des retraités, les actuels et les futurs.

Grève reconductible avec arrêt des productions à compter du 23/09 – 5h00.

Une AG sera programmée le 24/09 pour examiner le rapport de force à Fos et à ailleurs.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :