Publié par : xxx | septembre 18, 2010

Un point sur les appels à la grève du 23 septembre

Premier récapitulatif des appels à la grève pour le 23 septembre réalisé le 18 septembre par « Suite 101 » :

  • A la SNCF

La fédération CFTC des Cheminots a annoncé vendredi 17 avoir déposé des préavis de grève reconductible à compter du 23 septembre à la SNCF. Les fédérations FO-Cheminots et Sud-Rail appellent à un mouvement également reconductible à compter du 22 septembre au soir, tandis que les syndicats majoritaires demandent une grève de 24 heures pour le 23 septembre.

  • A la RATP

Les syndicats CGT, UNSA, CFDT, Indépendants, CGC et CFTC mobilisent pour 24 heures le 23 septembre. Mais ils préviennent dans un communiqué qu’«à la lumière des évolutions éventuelles au niveau national, ils ne s’interdisent pas de s’inscrire dans une forme d’action reconductible».

  • Dans les aéroports

Comme le 7 septembre dernier, il y aura des perturbations sur les vols d’Air France.

  • Dans les transports routiers

Les fédérations CGT, CFDT, CFTC et CFE-CGC des transports routier ont appelé mercredi 15, les salariés du privé à la grève le 23 septembre. Ces quatre fédérations soulignent dans un communiqué commun que «tous les salariés du transport sont concernés, y compris ceux qui bénéficient de régimes spéciaux ou de dispositions particulières en matière de retraite». Les chauffeurs routiers, mais également les conducteurs de bus et de tramways dans les grandes villes sont concernés par cet appel.

  • Dans les écoles et les crèches

L’intersyndicale a appelé à une journée de grève générale dans les écoles et les crèches. Le mouvement devrait être particulièrement bien suivi, au moins pendant 24 heures dans les maternelles, les collèges et les lycées. Un service minimum devrait être assuré dans la plupart des mairies. L’Union syndicale Solidaires « Fonction publique » a de son côté déposé un préavis de grève illimitée à compter du 23 septembre à 00h01.

  • A la Poste et à France Télécom

Jeudi 16, la fédération Sud-PTT a indiqué dans un communiqué avoir déposé des préavis de grève illimitée à La Poste et à France Télécom à compter du 23 septembre. «Ensemble, c’est possible de gagner, si nous préparons les conditions d’une grève générale reconductible pour le retrait de la réforme des retraites».

  • Dans les hôpitaux

Cette fois encore, les médecins urgentistes et les infirmières sont appelés à faire grève le 23 septembre. Ils se battent pour obtenir des avancées notamment dans le domaine de la pénibilité. Mais les patients seront accueillis aux urgences.

  • Dans les pétroles et à EDF

La puissante CGT-chimie ainsi que la CGT de Total voudraient dès jeudi prochain une grève reconductible. Déjà au soir du 7 septembre, la grève avait été prolongée de 24 heures dans deux raffineries. Il faut s’attendre à des baisses de tension dans les entreprises servies par EDF.

  • A France Télévision et à Radio France

Les syndicats CGT, FO, CFTC ont annoncé un préavis de grève chez France Télévisions ce 23 septembre 2010 dans le cadre de la réforme des retraites. Cette grève est reconductible.

  • Chez Pôle emploi et à la Sécurité sociale

Les bureaux de la sécurité sociale, mais aussi des services fiscaux devraient être fermés pour la plupart toute la journée du 23 répondant ainsi à l’appel de l’intersyndicale. Les agences de Pôle Emploi pourraient quant à elle rester ouvertes, une manifestation étant prévue par les personnel en novembre.

  • Dans les collectivités locales

Les personnels des collectivités locales, mairies, conseils généraux et régionaux, préfectures et sous-préfectures ne devraient pas travailler.

  • Chez Renault et Peugeot

L’intersyndicale appelle à la grève le 23 et les salariés décideront en assemblée générale le 24 s’ils la reconduisent. «La prochaine action ne peut être dans 2-3 semaines, les grèves saute-moutons ça commence à bien faire», affirmait vendredi 17 Gilles Cazin (CGT) de l’usine de Cléon (Seine-Maritime. Les usines Peugeot devraient aussi connaître des perturbations.

  • Dans la presse et les banques

Des mouvement de grèves perlée (deux heures d’arrêt) pourraient perturber la sortie des journaux le 23 à l’appel du syndicat du Livre CGT. Des agences bancaires devraient également être fermées.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :