Publié par : xxx | septembre 17, 2010

Le 23 septembre… et après !

Appel de la Fédération SUD Santé-Sociaux :

Pas un an de plus ! Pas un euro de moins ! Imposons le retrait du projet de loi !C’est dans la grève et dans la rue que ça se passe ! TOUS ENSEMBLE !!!

1 million de manifestant-e-s le 27 mai, 2 millions le 24 juin, 3 millions le 7 septembre. Les salarié-e-s du public et du privé, les jeunes, les retraité-e-s ont exprimé clairement leur colère, leur rejet d’une loi injuste qui organise un recul social sans précédent.

Mais on doit mieux faire, taper plus fort ! Parce que Sarkozy, son gouvernement et sa majorité parlementaire godillot, restent  » droits dans leurs bottes « . Leurs dérisoires reculs sur la pénibilité, les carrières longues, les poly-pensionnés, ne méritent qu’une réponse : un soulèvement populaire, social.

Le 23 il faudra  » casser  » la baraque ! Il est hors de question que nos gouvernants, aussi prompts à chasser les roms que nos acquis sociaux, nous volent nos plus belles années de retraite, en augmentant la durée de cotisation, en repoussant de deux ans l’âge légal de départ et pour bénéficier d’une pension à taux plein (l’espérance de vie en bonne santé est, en moyenne, de 63 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes). Les salariés qui ont connu des carrières en dents de scie, les femmes en particulier, majoritaires dans nos secteurs sanitaire, social et médico-social, iront grossir les rangs déjà bien fournis des retraités pauvres. Appauvrir  » celles et ceux qui se lèvent tôt « , n’offrir à nos enfants, comme horizon après le boulot, que le tombeau, voilà leur France de demain.

Hors de question de travailler plus pour gagner moins ! Réforme après réforme, les pensions sont rendues faméliques pour pousser ceux qui le pourront à souscrire à des assurances privées. D’autres choix sont possibles et  » nous le valons bien ! « . Imposons un autre partage des richesses. Au tour de la petite minorité de privilégiés qui se gave de profits sur notre dos, de payer pour équilibrer les régimes de retraites (suppression du bouclier fiscal, arrêt des exonérations de cotisations sociales, etc.). Imposons une politique de plein emploi et de revalorisation de tous les salaires. Gagner sur les retraites, c’est aussi bloquer les attaques annoncées, contre l’assurance maladie, la couverture dépendance, les services publics.

Mais pour gagner il va falloir se battre, franchement et jusqu’au bout. Passer à la vitesse supérieure. Après le 7 septembre l’intersyndicale aurait du  » booster  » les rythmes, profiter de l’élan pour emballer le mouvement, tel n’a pas été son choix. Mais tout reste possible, une très grande majorité de la population est opposée à cette contre-réforme. Le vote expéditif, de l’Assemblée Nationale ne change rien.

On peut, on va gagner si on s’y met tous ! D’abord un 23 plus haut, plus fort que le 7, puis le 24 septembre des assemblées générales unitaires partout, pour élargir, durcir l’action et discuter de la mise en œuvre de la grève reconductible. Si le projet de loi n’est pas retiré les salarié-e-s devront bloquer l’économie et les syndicats assumer l’affrontement social.

Pas touche aux 60 ans ! Pas touche à la catégorie active à 55 ans ! Pas de retraite inférieure à 1500 euros ! Suppression de la décote ! Retour aux 37,5 annuités !

Le 23 septembre et après ; je participe… tu participes… nous participons … C’est le gouvernement qui doit battre en retraite !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :