Publié par : xxx | septembre 17, 2010

CGT Finances Publiques : le 23 unis et déterminés, nous pouvons gagner !

Déclaration de la Fédération CGT des Finances Publiques, 16 septembre :

Les propos éculés, les fausses évidences, les mensonges répétés sont légions dans toutes les bouches de ce gouvernement aux ordres des puissances d’argent pour nous expliquer que ce sont les salariés qui doivent toujours payer et subir les politiques anti-sociales afin qu’une minorité d’affairistes et leur entourage puissent continuer à se gaver de profits financiers et à mener grand train loin de la vie et des préoccupations du plus grand nombre.

« Travailler plus pour gagner plus », « travailler plus longtemps puisqu’on vit plus longtemps », « la démographie qui oblige aux sacrifices »… sont quelques exemples, jamais démontrés, de cette artillerie idéologique assénée sans vergogne par le président de la république, ses ministres, sa majorité parlementaire et si complaisamment relayée par nombre de médias. Et toutes ces inepties sont particulièrement utilisées dans le dossier des retraites.

Mais il n’est sans doute que le gouvernement et les députés à sa botte, pour ne pas voir que ça ne prend plus ! !

Les salariés et plus généralement l’ensemble de la population ont suffisamment d’expérience accumulée de cette politique de régression sociale dans tous les domaines.

Avec leur famille, ils en vivent les résultats au travers de l’accroissement de leurs difficultés quotidiennes.

Avec leurs collègues ils en subissent les effets dévastateurs sur leurs conditions de vie au travail.

Oui, ils en savent assez sur cette politique au service des plus fortunés pour exiger que cela cesse et qu’on entende leurs revendications. Ils en subissent assez pour exiger légitimement que cette loi sur les retraites soit retirée et qu’une autre réforme soit enfin négociée.

Les agents de la DGFIP ne sont certainement pas les derniers à percevoir ces réalités, eux qui se sont engagés massivement depuis le début de l’année dans l’action revendicative et dans la lutte sur les retraites.

Aujourd’hui, face à la surdité gouvernementale, leur solidarité et celle des salariés en général, leur engagement dans l’action doit encore être plus fort.

Votée ou non, cette loi scélérate ne passe pas. Plus nombreux, plus unis plus déterminés, nous sommes en mesure de gagner.

La CGT Finances Publiques considère qu’il nous faut aujourd’hui un immense 23 septembre de mobilisation de grève et de manifestations.

Elle considère également qu’à la suite il faut faire monter le niveau de l’action par la grève reconductible et le blocage du pays pour contraindre le gouvernement à l’ouverture de négociations.

Elle propose que cette question soit débattue dans toutes les assemblées générales qu’elle appelle à tenir au plus vite dans tout le pays, sur tous les sites, dans tous les postes et services de la DGFIP.

TOUS EN GREVE ET DANS LES MANIFESTATIONS LE 23 SEPTEMBRE
ET PREPARONS, TOUS ENSEMBLE, LES SUITES NECESSAIRES


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :